LANZAROTE Le génie de César MANRIQUE

écrit par francois.detry
le 24/06/2012
Lanzarote, Reserve de la biosphere

LANZAROTE Le génie de César MANRIQUE
S'il est bien une personnalité qui a déterminé l'apparence de Lanzarote, c'est sans doute César Manrique. Né en 1919, il était un mille-pattes culturel : artiste, peintre, sculpteur, designer, architecte, consultant de planification. Il a assuré que la croissance de Lanzarote en tant qu'attraction touristique, devait se réaliser de façon ordonnée, selon des règles strictes, afin que le caractère authentique de l'île ne soit pas perdue. A cet effet, des règles de construction strictes ont été ordonnées telles que la hauteur des bâtiments qui ne peut pas dépasser 4 étages, tous les bâtiments doivent être peints en blanc ainsi que les fenêtres en vert, bleu ou brun, les panneaux publicitaires sont défendus. Pour la sécurité de la circulation, il a fait en sorte que la vitesse sur les routes soit limitée par des ronds-points nombreux et l’ ironie du sort a voulu qu'en 1992 Manrique soit tué dans un accident de la circulation. En outre, il a assuré que les richesses naturelles du pays ont été ouvertes à un nombre de touristes toujours croissant, mais sans endommager le paysage. La liste n'inclut pas seulement des constructions à Lanzarote mais également sur les autres îles des Canaries. Toutes ses mesures d'adaptation et de transformation ont amené à ce que l'UNESCO déclare Lanzarote " Réserve Naturelle de la biosphère " en 1993. Précurseur du surréalisme, César Manrique arpente lui-même l'île pour convaincre la population d'adhérer au style architectural de Lanzarote. En 1982, Manrique et un groupe de ses amis créèrent une fondation officiellement inaugurée en mars 1992. Il s'agit là d'une fondation culturelle privée qui s'autofinance, qui ne suit pas de but lucratif et dont le rôle est de promouvoir et de développer les activités artistiques. Pour atteindre ces buts, Manrique a développé des programmes d'échanges dans les domaines de l'art, de l'environnement et de la culture. La « Fundación César Manrique » se situe aujourd'hui dans la vaste maison de l'artiste, construite sur un fleuve de lave figé datant des éruptions des années 1730 au-dessus de cinq grandes bulles de lave. Cette institution n'a pas seulement la vocation de servir de forum pour des expositions mais également pour des études et des débats. Elle cultive la mémoire, l'étude et la propagation de l'œuvre de Manrique. C’est en visitant cette île que les visiteurs réalisent l’impact de ce génie qui s'était engagé pour la conservation de l'identité culturelle et des paysages de son île natale, idéal qui lui a valu les honneurs posthumes du gouvernement de l'île décidé à poursuivre le chemin que Manrique avait tracé.
François DETRY

  • Lanzarote, Reserve de la biosphere
  • Cesar MANRIQUE
  • Jardin de Cactus (jardin qui presente plus de 1 100 especes differentes de cactees et qui se trouve dans le village de Guatiza, dans une ancienne carriere)
  • Fleur de cactus
  • Jameos del Agua (salle de concert ouverte en 1977, avec 600 places assises a l'interieur d'une caverne de lave)
  • Jameos del Agua ( Cesar MANRIQUE )
  • Jameos del Agua
  • Jameos del Agua ( Cesar MANRIQUE )
  • Jameos del Agua
  • Mirador del Rio ( 1973 ) ( Cesar MANRIQUE )
  • Mirador del Rio avec point de vue sur les iles voisines de La Graciosa, Montana Clara, Alegranza, Roque del Oeste et Roque del Este
  • El Diablo (restaurant situe dans le parc national de Timanfaya, au milieu de volcans actifs avec un grill installe au-dessus d'un orifice volcanique)
  • " L'energie de la pyramide "( Cesar MANRIQUE )
  • "Taho de Tahiche" : la maison de l'artiste, construite sur un fleuve de lave fige datant des eruptions des annees 1730 au-dessus de cinq grandes bulles de lave.)
  • Fresque exterieure ( 1992 ) dans le patio de la maison ( realisee avec de la pierre volcanique et des carreaux de faience emaillee )
  • Peinture de Cesar MANRIQUE
  • Interieur d'une des bulles de lave avec a gauche, une sculpture " La mere et son ombre "
  • Un salon dans une des bulles de lave
  • El triunfador (1990 sculpture metallique situee a proximite de la Fundacion Cesar Manrique) ( de Cesar MANRIQUE )
  • Fundacion Cesar MANRIQUE
  • Monumento del Campesino : realise avec des reservoirs d'eau recuperes sur des bateaux de peche abandonnes. (Cesar MANRIQUE
  • Autre realisation de MANRIQUE
  • Ebauche de " Juguetes del viento " (1992 ) ( par Cesar MANRIQUE )
  • " Pepi " ( 1948 - Cesar MANRIQUE )
  • " Juguetes del viento " (1992, sculpture mobile situee au centre d'un rond-point ) ( ( Cesar MANRIQUE )
  • La piscine dans une des bulles de lave
  • "Taho de Tahiche" : voir les deux cheminees sortant d'une des bulles.
2321 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry