Le Monde Sauvage - Aywaille

écrit par RobertMARY
le 08/07/2012
Le Monde Sauvage, Aywaille

Si une envie soudaine de voir des animaux vous prend...

Premier constat: sur internet vous trouverez comme adresse en 1ère position dans Google 3 rue de Louvegné, ceci vous mènera à 1 km du but. Ne faîtes confiance qu'au site officiel (qui n'est pas en 1ère position sur Google): 3 Fange de Deigné.

Deuxième constat: le prix. A 19 € l'entrée, il vaut mieux payer 25 € c-à-d le ticket combiné qui permet de voir aussi les grottes de Remouchamps, mais dans ce cas prenez votre journée!

Troisième constat: Vous aurez trois attractions (les perroquets, les dauphins et les rapaces), le parcours dans la nature (animaux sous clôture) et le parcours safari (accessible par votre propre voiture ou par petit train, les animaux sont dans ce cas proche de vous), il vous faudra donc du temps, venez au plus tard à 14 heures sachant que tout se termine à 18h30.

Quatrième constat: Pour les amoureux de la photo sachez qu'un zoom 200mm est insuffisant (même si j'ai pris toutes mes photos avec cette lentille), autant prendre un 300mm pour être à l'aise. De plus certains animaux sont sous clôture avec grillage serré, il est dans ce cas très difficile de prendre des photos (our noir, guépard, ...). Enfin, lors de l'attraction safari vous pouvez prendre le petit train -un camion avec remorques en fait- (3 € par personne) et vous serez proche des animaux mais vous serrez constamment en mouvement sur un sol accidenté, donc il vaut mieux prendre sa voiture (en sortir est interdit) car vous pouvez immobiliser votre véhicule le temps de prendre une photo avec une certitude de stabilité donc une garantie de meilleur cliché.

Le spectacle des rapaces est vraiment intéressant, les loups blancs sont même lâchés à l'occasion. Il constitue selon moi le clou du spectacle surtout lorsque les rapaces survolent le public et atterissent parfois parmi celui-ci!
Par beau temps c'est assurément une visite à faire en famille même si je trouve le prix du billet élevé et que somme toute ces animaux seraient certainement mieux dans leur habitat d'origine mais ceci est un point de vue philosophique... (je pense notamment au guépard et aux ours qui ont besoin d'espace, aux ourang-outans dépressifs n'ayant pas d'arbre à leur disposition, ...)

Faut-il priver les animaux de liberté afin d'éduquer le public ? C'est un débat qui n'est pas clos, assurément.
Ceci mis à part la visite en vaut la peine.

Le site officiel

Mes autres reportages ArdenneWeb

  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Petit train pour Safari
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
  • Le Monde Sauvage, Aywaille
6238 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.