DEUX PASSANTES DANS LA NUIT. Tome 1 : Arlette

écrit par VandenHende
le 22/09/2020

La longue nuit de deux jeunes femmes que tout oppose dans le Paris désert de l'Occupation.

Arlette sort de prison, heureuse d’être libre dans Paris occupé. Anna, magicienne, est flanquée à la porte du cabaret dans lequel elle se sentait à l’abri. Les chemins de ces deux femmes se croisent, le hasard sachant si bien organiser les rencontres inattendues. Autant Arlette est insouciante et légère, autant Anna semble se méfier de tout, comme si elle était traquée. Elles sillonneront en une nuit Paris, la ville lumière sans lumières, à la recherche de ce qui pourra leur sauver la vie, deviendront amies par la force des choses, ne pourront éviter les contrôles d’identité, les silhouettes sombres, les menaces diverses, les désillusions, toutes ces choses qui obligent à fuir, encore et toujours, jusqu’au lever du jour.

Scénario : Patrice LECONTE, Jérôme TONNERRE

Patrice Leconte démarre sa carrière au magazine Pilote de 1970 à 1975 en tant que dessinateur de presse. Il s’oriente ensuite vers une carrière de cinéaste. Il est révélé auprès du grand public durant les années 1980 avec plusieurs comédies populaires portées par la troupe du Splendid : Les Bronzés (1978) et Les Bronzés font du ski (1979). Il les retrouve d’ailleurs vingt ans plus tard pour Les Bronzés 3 : Amis pour la vie (2006). Puis il se diversifie et réalise des films encensés par la profession : Tandem (1987), Monsieur Hire (1989), Le Mari de la coiffeuse (1990), La Fille sur le pont (1999), qui sont tous nommés aux Césars dans la catégorie “meilleur réalisateur”. La comédie Ridicule (1997) lui vaut le César du meilleur réalisateur et le BAFA du meilleur film en langue étrangère en 1997. Durant les années 2010, il signe la comédie dramatique Voir la mer (2011), qui lui vaut le Swann d’or du meilleur réalisateur mais signe aussi son premier film d’animation, Le Magasin des suicides (2012).

Dessin et couleur : AL COUTELIS

Alexandre Coutelis est né à Paris en 1949. Après de courtes études, il exerce diverses professions : ajusteur-monteur, apprenti dessinateur chez un architecte puis chez un ingénieur. Sa passion pour le dessin le décide à suivre des cours du soir. Dès ces années d'apprentissage, il n'hésite pas à aller montrer ses travaux à René Goscinny, rédacteur en chef de Pilote. En mars 1971, il entre à la rédaction de Pilote. Il y conçoit diverses pages d'actualités. Débute alors une longue carrière d'illustrateur de presse (Libération, Le Monde, L'Humanité, L'Equipe, Le Parisien, Le Nouvel Observateur, L'Expansion, Sciences et Vie). Son talent sera d'ailleurs récompensé par le Grand prix du dessin de presse que lui décerne le SNDP en 1972. Après avoir signé des planches de bandes dessinées dans divers magazines (Pif Gadget, Scoop, Fluide Glacial, L'Echo des Savanes, Charlie), et les 180 épisodes de Goimbax, le VRP masqué en 1976-1977 dans le quotidien lyonnais Le point du jour, il publie Le Cimetière des fous (1984), et La Dame de Singapour (1984). Avec Jean-Michel Charlier, il réalise en 1985 Chuck Dougherty, le privé (2002). Charlier lui propose ensuite de reprendre le dessin de Tanguy et Laverdure. En 1988 paraît ainsi Survol interdit (Novedi),  En 1991, Coutelis signeune déviation du Vagabond des Limbes (Les 13 transgressions, Le Vaisseau d'argent). En 1992, il réalise Man, super-héros polyvalent. Parallèlement,il collabore à de nombreux ouvrages collectifs en compagnie de Lob, Gotlib,Christin, Moebius, Pecqueur, Chabat, Karl Zéro… Avec Didier Tronchet, il signe la série humoristique Bienvenue à Welcome Land. La fin des années 1990 voit l'apparition de la série AD Grand Riviere. Il est le cofondateur en 1995 du magazine "l'Allumé" et le fondateur en 2007 du magazine "CargoZone".

Editions Grans Angle

Prix : 16,90 €     

72 pages

ISBN 978-2-81896-706-5

6 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"