Le "Festival Millenium" en Salles, à Bruxelles et Ixelles, du 10 au 20 Juin

écrit par YvesCalbert
le 03/06/2021

La 13è édition du « Festival internnational du Film documentaire Millenium » s'est clôturée ce dimanche 30 mai, ayant dû être orgnanisée à 100% en virtuel, c'est avec intérêt que, grâce à la tant attendue réouverture des salles, nous pourrons découvrir une sélection des films de ce Festival, du jeudi 10 jusqu'au dimanche 20 juin, dans différentes salles bruxelloises ("Aventure", "Galeries" et "Palace", dans le centre-ville, "Civa", "Flagey" et "Vendôme", à Ixelles).

A souligner l'organisation d'une "Cérémonie de Clôture", en présentiel, au "Cinéma Galeries", le dimanche 20 juin, à 19h, avec la projection d'un documentaire français :

*** "Papa s'en va" (Pauline Horovitz/Fra./2020/60').

Synopsis : " Il n’est jamais trop tard pour accomplir ses rêves : à 70 ans, le père de Pauline Horovitz a décidé de changer de vie au lendemain de sa retraite. Ancien médecin gynécologue obstétricien au 'CHU' de Bordeaux, dont le travail a toujours été une priorité, il entend bien combler ce brusque désœuvrement. Et pourquoi pas en devenant acteur ?"

A souligner, la tonalité de cette comédie douce-amère, propre à ce documentaire, véritable bulle de fraîcheur et d’humour, dont le souffle jubilatoire est porté par des personnages suscitant d’emblée la sympathie.

La directrice artistique, Zlatina Rousseva - regretant, bien sûr, d'avoir dû organiser le "Festival Millenium" de manière virtuelle - se fera un plaisir d'introduire cette authentique soirée de Cinéma, dans toute la chaleur d'une salle possédant un grand écran, qu'aucun écran à domicile ne peut égaler, avec cette riche possibilité de pouvoir échanger avec d'autres, loin de tout confinement, nos impressions en fin de projection.

Crise sanitaire oblige, le masque bucal sera toujours obligatoire, des espaces devant exister entre les "bulles" de spectateurs, mais que cela ne nous empêche pas, avant de savourer la projection, d'applaudir les lauréats de la compétition des film belges, avec l'attribution du "Prix du meilleur Scénario" et du "Grand-Prix de la Compétition nationale".

A l'issue de la délibération des deux Jurys nationaux, nous avons eu l'occasion de rencontrer Zlatina Rousseva, à qui nous avons posé deux questions :

** Pourquoi avoir créé ce Festival ?

"J'éprouvais un sentiment de malaise en constatant que les documentaires disparaissaient peu à peu de nos programmes télévisés. Réalisatrice, je collaborais alors avec "Médecins sans Frontières", Les "Nations Unies" et la "Communauté Européenne", mais j'avais l'impression d'évoluer en vase clos, au profit de cercles très fermés. Selon moi, cela n'avait guère de sens de continuer à filmer pour un public réduit."

"Hors, tant de superbes documentaires existaient, qui n'étaient pratiquement jamais projetés. La création d'un tel Festival me semblait donc être de première nécessité."

** Que retirer de l'organisation de cette année, en version virtuelle ?

"Ce fut pour nous, pour la Culture en général, une année d'apprentissage. Nous avons dû apprendre à vivre autrement. Ce fut une fameuse remise en question quant au rôle de Culture dans notre société, elle qui transmet tant de valeurs, nous soudant les uns aux autres, nous permettant un partage d'émotions collectives, la Culture ne pouvant se limiter à une consommation solitaire, mais devant s'offrir à différents publics, ce que permet notre Festival, au travers de documentaires en provenance de tous les continents."

"Il est évident que la présente formule virtuelle nous prive de ces indispensables échanges, alors que nous avons tant besoin des autres. Seuls, nous sommes incomplets. Avec mon équipe, j'ai donc tenu à organiser des studios, permettant, ainsi, certains partages, que nous pouvons retrouver sur le site web : www.festivalmillenium.org/fr."

"Pour moi, la formule virtuelle ne suffisant pas, je me suis obstinée, seule contre tous, afin d'obtenir qu'une sélection de films de 'Millenium' soit bien programmée en salles, celles-ci réouvrant, enfin, le mercredi 09 juin. Et si nous avons déjà révélé, le dimanche 30 mai, le 'Grand-Prix de la Compétition internationale', nous remettrons, le dimanche 20 juin, en salle, devant un public en présentiel - ce qui constitue l'essence même de notre Festival -, le 'Prix du meilleur Scénario de la Compétition nationale', attribué par le Jury de la 'SCAM', ainsi que le 'Grand-Prix de la Compétition nationale-Prix de la Presse', attribué par l' 'Union de la Critique de la Presse' et une journaliste indépendante."

"Nous retrouverons donc la Culture dans son vrai rôle, celui d'aller, en direct, à la rencontre de tous et non pas par écran interposé, nous éloignant, ainsi, des risques de désinformations et manipulations propres aux réseaux sociaux, le 'Festival international de Films documentaires Millenium' reprenant ainsi toute la richesse de ses partages d'émotions, porteurs de tant de valeurs."

"Je considère ce Festival - qui sera, après ce trop long confinement, le premier Festival de Cinéma à proposer une partie de sa sélection en salles, rencontre et engagement des deux côtés, du côté du Festival, mais aussi du public, pour défendre une Culture qui porte du sens, du contenu et des valeurs."

"Pendant plus d'un an, notre société a vécu un "block-out" de la Culture, étant ainsi privée de ce genre de Culture ciématographique, qui ne doit pas être une Culture de consommation solitaire, le public et les acteurs culturels devant faire un effort pour que cette Culture puisse vivre intensément. Seuls, nous sommes incomplets. Nous avons besoin des autres."

"Pour le programme en salles, du 10 jusqu'au 20 juin, nous avons choisi les films les plus interpelant, ceux qui avaient besoin le plus d'un dialogue et d'un retour du public. Profitons donc, ensemble, de cette véritable bouffée d'oxygène, qui incarne un regard tourné vers l'avenir." 

Afin de consulter le programme détaillé de ces séances en salles (reprenant outre les titres des films, leurs réalisateurs.trices, années de réalisations, pays de productions et durées de projections), consultons le site web : http://www.festivalmillenium.org/programme.

Prix des séances, certaines constituées de plusieurs courts métrages : 6€ (4€, pour les moins de 26 ans). Prix des Pass (ne couvrant pas les séances prévues au "Flagey" et au "Palace") : 25€, pour 5 films, ou 45€, pour 10 films. Billeterie en ligne (pour le "CIVA" et le "Vendôme") : http://www.festivalmillenium.org/des-billets.

Pour clôturer en beauté cette présentation des projections en salles du 13è "Festival Millenium", voici les documentaires lauréats des Prix de la Compétition internationale, du Public et de "Vision Jeune" :

*** "Objectif d'Or"/"Grand-Prix du Jury de la Compétition internationale" : "L'Homme qui cherchait son Fils" (Stéphane Correa & Delphine Deloget/Fra.-Chine/2020/76'/ce film reçoit un soutien de 2000€ du Festival /  Projection au "Vendôme", le samedi 12 juin, à 20h).

Synopsis : "L'histoire d'un père désespérément à la recherche de réponses depuis le kidnapping de son fils, qui fait face à l'indifférence des autorités."

Motivation du Jury :'L'homme qui cherchait son fils" est un film complexe et très humain, qui nous touche tant par ses chemins de réflexion que par le drame sentimental qui s'y joue. Le réalisateur fait preuve d'une approche très respectueuse vis-à-vis du protagoniste, en l'accompagnant dans ses recherches à travers la Chine, ce qui rend le film encore plus poignant."

*** "Objectif d'Argent"/"Meilleur Film sur le Développement durable" : "Ophir" (Alexandre Berman & Olivier Pollet/Fra.-UK/ 2020/97'/film lauréat, en 2020, à Tahiti, du "Grand Prix du 'FIFO' {'Festival International du Film documentaire Océanien'} ; à Montréal, du "Grand Prix du Festival International Présence autochtone" ; à Hagåtña, du "Grand-Prix du Jury du "GIFF" {"Guam International Film Festival"} ; à Barcelone, du "Golden Sun" du "Suncine Festival Internacional Environmental de Cine del Medio Ambiente"/Projection au "Vendôme", le lundi 14 juin, à 20h).

Synopsis : "Située dans les îles Salomon dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, Bougainville fait partie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. 'Ophir' revient sur l’histoire d’un peuple ayant subi la colonisation mais qui demeure toujours en quête de liberté et d’indépendance."

*** "Objectf de Bronze"/"Meilleur Film pour les Droits de l'Homme" : "School Of Hope" (Mohamed El Aboudi/Fin.-Fra.-Maroc/2021/78'/Projection au "CIVA", le jeudi 17 juin, à 19h).

Synopsis : "Aux confins du désert, une tribu a décidé de se battre pour rester sur son territoire et donner une éducation aux enfants. Un espoir qui ne va pas sans tensions, car lorsqu’un enfant est à l’école, il ne peut pas travailler aux côtés de sa famille."

*** "Prix spécial du Jury" : "Fais-toi Dieu" (Anne-Lise Michoud/Fra.-Mexique/2020/70'/Projection aux "Galeries", le dimanche 13 juin, à 21h).

Synopsis : "Dans un contexte de fervente dévotion envers les saints les plus adulés de la Ville de Mexico, une nouvelle figure voit le jour : Santa Anima. Celle-ci célèbre l’essence même de l’Homme : la création."

*** "Prix du Public" : "Postwar Album" (Àngel Leiro & Airy Maragall/Esp.-Bosnie et Herzégovine/2020/75'/ Projection au "CIVA", le vendredi 18 juin, à 19h).

Synopsis : "25 ans après le siège de Sarajevo, le reporter de guerre espagnol Gervasio Sánchez retourne sur les lieux. Il y rencontre les adultes qu'il a photographiés dans leur enfance, en ayant pris le parti de saisir sur la pellicule la vie plutôt que la mort et la destruction."

*** "Prix Vision Jeune" (attribué par un Jury d'une quinzaine de passionnés du Cinéma) : "Silent Voice" (Reka Valeri/Fra.-Bel./2020/51'/ce film reçoit un soutien de 500€ de la Ville de Bruxelles et de son échevine de la Culture, Delphine Houba/Projection aux "Galeries", le lundi 14 juin, à 19h).

Synopsis : "Khavaj, jeune espoir tchétchène des arts martiaux mixtes, a été contraint de fuir son pays sous la menace de son frère, qui a découvert son homosexualité. Le choc de l’exil et les menaces de mort ont provoqué une aphonie psychogène, le rendant incapable de parler."

Le Jury de la Compétition internationale se composait d' Anthony Bellanger, secrétaire général de la "FIJ" ("Fédération Internationale des Journalistes") ; Caroline D'Hondt, réalisatrice ; Olivier Magis, réalisateur ; Artur Vardikyan, directeur de la programmation du "Festival international du film documentaire d'Ujan", en Arménie ; et Antonio Vigilante, ancien directeur du bureau bruxellois de l' "ONU" et "Senior Adviser" du "Festival Millenium".

Retrouvons-nous, nombreux, au "Cinéma Galeries", à l'occasion de la "Soirée de Clôture", le dimanche 20 juin, à 19h, ainsi que pour diverses projections en salles du 13ème "Festival internnational du Film documentaire Millenium", dès le jeudi 10 juin, en profitant, ainsi, d'un agréable partage de sensations et d'idées entre festivaliers. Partageons donc le Cinéma, en vrai, en grand !

Yves Calbert

 

Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert