Le groupe malmédien Gehlen agrandit son parc d’activités : la construction de remorques de camions

écrit par francois.detry
le 23/02/2022
Ets Royen à Soumagne ( Photo L' Avenir )

Le groupe Gehlen reprend les activités des établissements Joseph Royen, à Soumagne, et continue son développement, qui semble effréné.

De la construction sous toutes ses facettes à l’hôtellerie, en passant par le secteur des loisirs (avec notamment le cinéma Moviemills), le groupe Gehlen ne cesse de se développer et de se diversifier; bien au-delà de l’activité de terrassement à l’origine de la première société fondée en 1986 par le Malmédien Roger Gehlen.

Ce consortium de multiples entreprises compte plus de 500 collaborateurs et ne cesse donc d’étendre ses tentacules économiques (lire ci-dessous).

Il y a peu, son projet de créer la plus haute escalade d’Europe a été choisi pour donner une nouvelle vie à la basilique de Cointe, à Liège. D’un secteur à un autre, voilà qu’on apprend désormais qu’il reprend les activités d’une société active dans la construction de remorques et semi-remorques pour camions, à Soumagne. Le transfert d’activité est en train d’être finalisé au niveau administratif. Ce n’est qu’une question de jour, nous dit-on au siège de Malmedy, où l’on ne souhaite pas encore s’étendre sur le sujet, Les Ets Joseph Royen

 La future nouvelle activité du groupe Gehlen est celle développée depuis 1971 par les établissements Joseph Royen, implantés dans l’avenue de la Résistance, à Soumagne, à côté de l’entrée-sortie d’autoroute: la fabrication de remorques et semi-remorques destinées au transport spécial, au transport d’engins de chantier, du bois et de matériaux de construction.

Le constructeur soumagnard vend ses remorques en Belgique, bien sûr, mais aussi à l’étranger, surtout en France et en Allemagne mais aussi au Grand-Duché de Luxembourg et en Grande-Bretagne, entre autres. Il a aussi notamment adapté des remorques de camions pour qu’elles puissent transporter des ailes d’avions Airbus.

Néanmoins, la société familiale, qui comptait une trentaine de salariés, a traversé plusieurs zones de turbulences. Après une précédente procédure de réorganisation judiciaire en 2011, elle en a connu une nouvelle en 2020, avec un sursis prolongé à plusieurs reprises par le tribunal de l’entreprise de Liège, jusqu’à l’issue du verdict de transfert de l’activité au groupe Gehlen, lequel ajoute donc une corde à son arc, qui complète ses autres activités.

 

Les sociétés et les cinq pôles d’activité du Groupe Gehlen, géant malmédien

 a) - Construction et travaux

 Les différentes sociétés sont:

– Roger Gehlen SA (terrassement et voiries, basée à Waimes);

– Serbi (construction de bâtiments industriels, publics et de rapport, dans le zoning des Plenesses);

– G-Bois (menuiserie, mobilier, ossatures bois, à Ovifat);

– Deflandre (terrassement, travaux publics, à Wandre);

– Creawork (aménagements extérieurs et piscines, à Wandre);

– Indufloor (sols en béton, au Grand-Duché de Luxembourg);

– Gefor (forages horizontaux sans tranchée, terrassement par aspiration, Malmedy);

– Ardennes Rails (travaux ferroviaires, Plenesses);

– Covebat (châssis de menuiserie, Sprimont);

– Lexsol (traitement des sols, Waimes);

– Cuisines Albert (cuisiniste, Malmedy);

– Pipe Consult (réhabilitation de canalisations, Plenesses);

– BSL Rénovation (rénovation de bâtiments, Pont-Malmedy);

– The City Rent (location de matériel et de véhicules, vente d’outillage) et Workpoint (vêtements de travail, signalisation) dans des magasins à Malmedy, Eupen et Grâce-Hollogne;

– The City Partner (vente de matériel de génie civil, Malmedy);

– Degetra (transport pour la construction et les carrières, Waimes);

– Carovi (carrelage, Plenesses

 b) - Développement immobilier

 La société anonyme Gehlen Immo a à son actif de nombreuses réalisations dans la région de Malmedy (des résidences, le site Intermills...), ainsi qu’à Verviers (chocolaterie Darcis, Prés-Carats à Mangombroux), où elle a aussi en projet le futur écoquartier sur le site HDB à Ensival (avec Thomas & Piron et Serbi), ainsi qu’à Dolhain (reconversion de l’ancien préventorium en appartements).

 c) - Loisirs et divertissement

 Le groupe Gehlen a reconverti le site industriel de l’ancienne imprimerie Steinbach-Intermills, avec le cinéma Moviemills, une salle de spectacles polyvalente (La Scène), un complexe pour événements (Intermills Business & Event Center), un centre d’escape game et un complexe de salles de karaoké privatives (Studio 20).

Il comprend également une société de montage de scènes (Cube, à Trois-Ponts) et le Spa Racing (diverses activités de sport auto, à Stavelot).

Avant, prochainement, la plus haute salle d’escalade d’Europe, à l’intérieur de la basilique de Cointe (Liège), en partenariat avec l’équipe de la salle The Wall, de Malmedy.

 d) - Horeca

 Les hôtels My Hotel (site Intermills à Malmedy), Le Petit Roannay (ex-Maison du Crouly, au cœur de Stavelot) et l’Hostellerie du Roannay, en rénovation à Francorchamps. Ainsi que le restaurant Toma, à Liège, et bientôt le bar de l’aérodrome de Spa-La Sauvenière.

 e) - Architecture intérieure

 Notamment pour les infrastructures Horeca du groupe (mais pas uniquement).

© François DETRY et l’Avenir

 

  • Ets Royen à Soumagne ( Photo L' Avenir )
  • Le Roannay à Francorchamps
  • Le Petit Roannay à Stavelot
  • My Hotel à Malmedy ( Photo F. Detry )
  • Movie Mills et La Scène à Malmedy ( Photo F. Detry )
  • La Scène à Malmedy ( 3000 places ) ( Photo F. Detry )
  • La Basilique de la Paix à Cointe - Liège
  • Le Préventorium de Dolhain
30 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry