Le musée vir(us)tuel de la Ville d'eaux - n° 19 Enluminure

écrit par francois.detry
le 18/04/2020
Enluminure Maredret

 

Si vous vous ennuyez pendant le confinement, voici un art auquel vous pourriez essayer de vous initier, l’enluminure.

La technique est relativement simple et elle est parfaitement expliquée dans les deux vidéos conseillées ci-dessous.

Cette enluminure a été réalisée par Mère Marie-Louise Lemaire, moniale de l'Abbaye de Maredret. Il s'agit du diplôme de "Bourgeois de Spa" décerné, en 1966, au chevalier de Thier, président du Conseil d'administration de Spa-Monopole.

Le texte calligraphié  est celui - fort administratif - de la délibération du Conseil communal : « Voulant donner à Monsieur le Chevalier Charles de Thier un témoignage public de sympathie et de gratitude pour les services éminents qu’il a rendus à la Ville de Spa ; sur proposition du Collège des Bourgmestre et Echevins ; le Conseil communal, à l’unanimité, confère le titre de « Bourgeois de Spa » à Monsieur le Chevalier Charles de Thier, Président du Conseil d’Administration de la Société Anonyme « Spa-Monopole » Compagnie fermière des Eaux et des Bains. Ainsi délibéré en séance du 27 avril 1966. Le Secrétaire communal (s.) E. Demany /Le Bourgmestre (s.) J. Barzin »

L'enluminure est réalisée sur un parchemin ( peau non tannée ) épais et rigide. La lettrine, sur fond doré, entoure la représentation de l'édicule du Pouhon (devenu l'emblème de la Ville de Spa) tandis que la décoration marginale s'inspire de manuscrits du 15e siècle dont le Bréviaire de Philippe le Bon ( coll. Bibliothèque Royale de Bruxelles ) et le Bréviaire de Grammont ( coll. Abbaye de Maredsous ).

On doit au chevalier de Thier la construction de la première usine Spa-Monopole, le captage de la source de la Reine ainsi qu’une gestion moderne et efficace de l’Etablissement des Bains. C’est pourquoi, dans les rinceaux (enrou-lements de feuillages), on reconnaît la source de la Reine et la façade de l'ancien bâtiment de Spa-Monopole ( voir détail ci-contre ) tandis qu’au milieu de la composition se trouvent les armoiries de la famille de Thier.

Le parchemin est maintenu et protégé par une chemise cartonnée recouverte plein veau et garnie de moire blanche. Du bel ouvrage, vraiment.

Ce titre honorifique, auquel le chevalier tenait particulièrement, n’implique aucune prérogative, ni aucune obligation. « Bourgeois de Spa » est la plus ancienne des trois distinctions que la Ville de Spa peut accorder à titre de reconnaissance. Elle apparaît en 1840 et, depuis lors, est« décerné à la personnalité qui par ses hautes qualités professionnelles et autres contribue à l’essor économique et social de la Ville de Spa ou participe à l’internationalisation de la renommée » de celle-ci. Exemples : le maréchal Foch, le général Hodges et Joseph Houssa.

Les deux autres distinctions sont :

Le titre de « Citoyen d’honneur » « est décerné à la personnalité qui contribue au renom de Spa par ses activités sociales, culturelles et autres ou par ses valeurs patriotiques ». Exemples : le régiment du 12e de Ligne-Prince Léopold, René Defossez et André Henrard. Ainsi que Michaël Schumacher, qu’il aurait été plus judicieux de nommer « Hôte ».

Le titre d’« Hôte d’honneur » « est attribué à la personnalité de réputation nationale et/ou internationale qui par sa présence exceptionnelle contribue à rehausser le renom de notre Ville ». Exemples : Pierre le Grand et Eddy Merckx.

Je terminerai en reprenant la remarque qui clôt l’article de Monique Caro : Où sont les femmes ?

---------------------------------------------------------------------------

Détails de l’ enluminure :

Dimensions : 36,5 x 27 cm

Epoque : 1966

Technique : enluminure sur parchemin

N° d’inventaire : C0383a (don de Pierre Gabriel – 01/1988)

Photographies : MC Schils

-----------------------------------------------------------------------------

Bibliographie :

Catalogue visiteurs de l’exposition Bizarre, vous avez dit insolite ?, Musée de la Ville d’eaux, 2007.

Caro, Monique, Bourgeois de Spa, Hôtes et Citoyens d’honneur, in Histoire et Archéologie spadoises, n° 137 et 138, 2009.

------------------------------------------------------------------------------

Pour aller plus loin :

https://www.youtube.com/watch?v=ci94wg39oTg (vidéo étapes techniques)

https://www.youtube.com/watch?v=bg0umz_kbMc (vidéo enluminure à Maredret)

_______________________________________________

Le Musée de la Ville d’eaux vous propose aussi :

- Revue : « Histoire et Archéologie spadoises » ( 48 p. ) / 3 parutions / année  / 15 €

http://www.spavillaroyale.be/spip.php?rubrique60

- Prochaine exposition temporaire « Destination Spa. Les plaisirs de la villégiature à la Belle Epoque »

http://www.spavillaroyale.be/spip.php?article448

____________________________________________________

© Musées de la Ville d’eaux

____________________________________________________

Lien vers tous les reportages de François DETRY

 

  • Enluminure Maredret
  • Enluminure Maredret
  • Enluminure Maredret
17 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry