Les ponts incontournables de République tchèque

écrit par JoseBurgeon
le 21/05/2021
Pont Charles

18-05-2021 | 08:10 | AMSTERDAM La République tchèque compte de très nombreux ponts, de tous les types et de toutes les époques. Qu’ils soient en pierre, en acier, en béton ou en bois, ils font partie du riche patrimoine historique et architectural du pays. Zoom sur les plus célèbres et les plus beaux ponts de Tchéquie. Le pont Charles Indissociable de la ville de Prague, le pont Charles est un des nombreux ponts qui enjambe la Vltava pour relier la Vieille Ville à Malá Strana. Charles IV, roi de Bohême, décide de commencer sa construction le 9 juillet 1357 afin de remplacer le pont Judith qui fut emporté par des inondations en 1342. L’histoire nous dit que la première pierre du pont a été posée à 5h31 exactement. D’après les astrologues et astronomes, ce moment précis représentait la conjonction du soleil avec Saturne et une suite de chiffres magique : 1357.9.7.5.31. Bordé de 30 statues baroques, le pont Charles offre une vue imprenable sur le Château de Prague. Souvent pris d’assaut par les touristes, n’hésitez pas à vous y rendre tard le soir, ou tôt le matin, au moment du lever du soleil ! Le pont Mariánský de ústí nad Labem Dressé au-dessus du fleuve de l’Elbe, le pont Mariánský fait partie des symboles de la ville de ústí nad Labem. Sa construction, faite à partir d’acier et de béton armé, fut achevée en 1998. Ses deux pylônes hauts de 75 mètres chacun, sont reliés à 30 cordes qui tiennent la structure. En 2001, le pont Mariánský a été classé parmi les 10 plus belles constructions du XXème siècle dans le célèbre magazine Structural Engineering International. Le pont de Žďákov à Orlík nad Vltavou Situé au niveau du barrage d’Orlík, le pont de Žďákov culmine à 50 mètres au dessus de la Vltava, ce qui fait de lui le plus haut pont de Tchéquie. C’est dès l’année 1955 que deux architectes d’avant-garde présentent ce projet de construction, finalement réalisé en 1967, quelques années après la création du barrage. à cette époque, il était le plus grand pont de ce type au monde. Le nom du pont, Žďákovský most , vient du village qui a été englouti par le barrage : Žďákov u Chrástu . Le pont en pierre de Písek En Bohême du Sud, la ville de Písek se visite pour son charmant centre historique et ses nombreux sites culturels et architecturaux. Parmi eux, ne ratez pas le plus vieux pont de République tchèque, surnommé le « pont aux cerfs » ( Jelenní most ). D’après la légende, cette construction aurait dû porter le nom de la première personne qui l'emprunte. à la surprise de tous, c’est un cerf ( jelen en tchèque) qui fut le premier à se retrouver sur le pont ! Cette construction de style gothique, ornée de nombreuses statues, enjambe l’Otava, qui était autrefois une rivière aurifère, à l’origine de la richesse et la prospérité de la ville de Písek. Le pont de Jurčík de Nové Město nad Metují Lors de la reconstruction du château de Nové Město nad Metují au XXème siècle, les architectes Dušan Jurkovič et Pavel Janák décident de transformer et redécorer les intérieurs et les extérieurs du site dans un style Art nouveau. Ainsi, l’ancienne cour de ferme devient un merveilleux jardin fleuri auquel il est possible d’accéder depuis la terrasse supérieure par un pont unique en bois. Cette passerelle a été construite dans le style de l’architecture valaque très présente au niveau de la frontière morave-slovaque. Depuis ce pont, la vue sur le jardin est imprenable, même par mauvais temps puisqu’il est couvert ! Le pont de Saint-Jean à Litovel Situé en Moravie, le pont de Saint-Jean est le plus ancien pont morave et le troisième plus ancien pont tchèque après le pont de Písek et le pont Charles. Ce pont, appelé Svatojánský most en tchèque, a été construit en 1592 à partir de matériaux très solides qui ont résisté aux nombreuses inondations qu’a subi la ville. Pour admirer son architecture d’un meilleur point de vue, n’hésitez pas à emprunter le petit passage à droite au bout du pont qui vous fera arriver dans le lit asséché juste en dessous du monument. Le pont de Stádlec Dernier survivant des ponts à chaînes de style Empire en République tchèque, le pont de Stádlec, situé à l’intersection de plusieurs sentiers de randonnée, est aujourd’hui un lieu de passage fréquent pour les randonneurs et les cyclistes. Construit à l'origine en 1848 à Podolsko, sur la route de Tábor à Písek, il a été démantelé en tant que monument et transféré au village de Stádlec, en Bohême du Sud, dans les années 1960. Enjambant la rivière Lužnice, le pont de Stádlec est un pont suspendu à deux chaînes, reliées au sol en bois par des tiges verticales. Van: CzechTourism Benelux Website: https://www.visitczechrepublic.com/fr-FR Contactpersoon: Erna Lise Snoeij Telefoon: +3161 596 38 20 Email: amsterdam@czechtourism.com

@Photos : José Burgeon

Lien article Prague : https://www.ardenneweb.eu/reportages/2015/prague_la_ville_d_or_aux_cent_...

  • Pont Charles
16 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon