Naissance à Pairi Daiza. Bienvenue à Mathaï, le bébé orang-outan !

écrit par VandenHende
le 09/12/2020

Les équipes de Pairi Daiza ont l’immense joie de vous annoncer la naissance de Mathaï, nouvel orang-outan dans le Jardin des Mondes !

Berani est désormais grand frère. Conçu et né naturellement, le deuxième petit de Sari et Ujian se porte comme un charme.

C’est le matin du 28 novembre que les soigneurs ont découvert une jolie boule de poils bien accrochée à Sari, la femelle orang-outan de 17 ans. Il s’agit d’un petit mâle pesant 1.500 grammes environ. Un poids parfait. Nommé Mathaï par ses soigneurs, il boit bien, ouvre les yeux régulièrement et surtout reste bien accroché à sa maman, comme il devrait le faire durant 2 années environ.

Son grand-frère Berani, 4 ans, est curieux. Sari, en bonne mère, le laisse approcher tout en veillant à ce que Mathaï ne soit pas dérangé. Uijan pour sa part, laisse Sari s’occuper du petit.

Pairi Daiza héberge désormais six magnifiques orang-outans de l’espèce originaire du nord de la grande île indonésienne de Sumatra. Et peut-être bientôt sept car, pour rappel, Sinta, l’autre femelle orang-outan du parc, est gestante. La mise bas de Sinta est attendue au mois d'avril prochain.

Un espèce en danger critique d’extinction

Cette naissance est une formidable nouvelle pour l’espèce ! Les orangs-outans sont en effet classés « en danger critique d’extinction » par l’IUCN, l’International Union for Conservation of Nature. Victimes du braconnage et de la destruction de leur habitat forestier, remplacé notamment par d’immenses plantations de palmiers à huile, ils voient leur population lentement décliner. On estime qu’il subsiste à peine 14.000 orang-outans de Sumatra dans la Nature. Il va sans dire qu'à ce rythme, ces animaux très intelligents et si particuliers auront bientôt complètement disparu dans la nature. Pour l'orang-outan, il est minuit moins une.

Pairi Daiza est très engagé en matière de Conservation des espèces menacées. En préservant le capital génétique de l'orang-outan, dans le cadre de programmes de conservation, les parcs animaliers réduisent le risque d'extinction totale.

Par ailleurs, les orangs-outans de Pairi Daiza sont de véritables ambassadeurs de leurs pairs dans la nature. Et leur présence agit comme un levier pour d'importants projets de protection des orangs-outans à l'état sauvage, comme le projet de reforestation de la Pairi Daiza Foundation en Indonésie, où 11.000 nouveaux arbres ont déjà été plantés.

Vous pouvez trouver plus d'informations à ce sujet ici : https://www.pairidaiza.eu/fr/restaurer-lhabitat-des-orangs-outans-borneo

www.pairidaiza.eu

 

61 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"