Vaccin Covid. Inscriptions par téléphone

écrit par ReneDislaire
le 13/05/2021
Je vous en supplie, moi aussi j'ai pris du Astra Zeneca, et je suis le plus malin de la bande.

Campagne de vaccination covid. Inscriptions  par téléphone

- Allô ? Oui, j'appelle de Houffalize, c’est pour m’inscrire pour ma première injection.
+ Vous habitez à Houffalize ? J’ai encore des places à Lierneux et à Bastogne.
- N’importe mais je ne veux pas du vaccin comme en Israël ou au Brésil, raisons politiques.
+ Pas de problème, de toute façon en Belgique on liquide les stocks de Zinneke :
autrement c’est quand même pour les jeter à la poubelle.
Bon, soyons sérieux. Médecin traitant ?
- Je n’en ai plus.
+ Ah ! C’est vrai, Houffalize. Comorbidité ?
- Je ne sais pas.
+ Il en faut une, n’importe quoi.
- Je ronfle quand j’ai bu de la Chouffe.
+ Ok, mais on risque de le contrôler à l’entrée.
Bon, soyons sérieux. Le Zeneca s'injecte zen, sur des airs de Beethoven.
Pour le reste, en plus, à Bastogne, la musique de fond est la Marche des Chasseurs Ardennais,
à Lierneux, c’est Valeureux Liégeois.
- Pas de Robert Cogoi ? André Brasseur ? J’entends siffler le train ?
+ Bravo : vous avez des goûts de vieux, vous n’avez pas menti sur votre âge. Mais avec eux, il fallait payer la SABAM.
Bon, soyons sérieux. Des questions?
- Et le confort ?
+ Pour la salle de repos ? Des sièges IKEA. Des Maggiblock à Bastogne ; à Lierneux, des Maskadedecoo.
Toujours avec des accoudoirs ergonomikes Davis.
Pour boire, de l’eau réfrigérée en fontaine Madame Bonalienne à Lierneux, Laguibolavaris à Bastogne.
6 degrés Celsius à Lierneux, 45 degrés Fahrenheit à Bastogne.
- Des Fahrenheit ?
+ Oui, arrangements avec Helen Patton, la petite-fille de l’autre, en décembre au Mardasson. Je ne peux pas en dire plus.
- Ah ! Helen Patton! La buveuse de cervoise! Ne pas en dire plus! Je savais bien qu’avec le vaccin, il y a des choses qu’on nous cache.
Mais je vais vous l’avouer, Mademoiselle, moi, c’est une blague. C’est François Pirette à l’appareil.

+ Bon, soyons sérieux, cher Monsieur de Houffalize.
- Bien sûr que je suis sérieux, et ce sera Bastogne pour mon vaccin, chère Mademoiselle.
Surtout que je suis client chez Damart et en mai ils font trois polos thermolactyl pour le prix de deux.
Fixez-moi une date pour Bastogne, et je me rafie* d'être enfin vacciné (c'est du wallon. je me réjouis)

René Dislaire ©   Houffalize, le 13 mai 2021.

Présentation. Ascension 2021. Vaccination. Soutien à la campagne, avec un brin de dérision.
Foto. Vlaamse text. Frank Vandenbroucke. "Ik smeek u, ik heb ook Astra Zeneca genomen, en ik ben de slimste van de smala".
Damart. À Bastogne, la vaccination se fait au Centre commercial de la Porte de Trèves, où se situe également une boutique Damart. Prisée par les boomers. La publicité indiquée est fantaisiste, mais il s'y passe toujours quelque chose.
*******************************************************************
"Je me rafie" dji m’rafîye.Je me réjouis (cfr Li bia bouquèt) ,
expression bien connue de tous les Wallons par le chant "national" des Namurois: Li bia bouquèt.
C’est d’mwin li djoû di m’ariadje
Aprèstez, aprèstez tos vos bouquèts
Nos lès mèstrans au cwârsadje
Dès bauchèles di nosse banquèt
Mins c’est l’mène li pus djolîye
Ossi vraîmint dji m’rafîye
Dè lî donner li bouquèt
Elle aurè li bia bouquèt.
****************
C’est demain le jour de mon mariage.
Apprêtez, apprêtez tous vos bouquets.
Nous les mettrons au corsage.
Des jeunes filles de notre banquet.
C’est la mienne la plus jolie.
Aussi, je me réjouis.
De lui donner le bouquet.
Elle aura le plus beau bouquet.

NB. l'écriture normalisée de Houffalize préférerait "boukèt" à "bouquêt")

 

  • Je vous en supplie, moi aussi j'ai pris du Astra Zeneca, et je suis le plus malin de la bande.
146 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire