Eurocup Mégane Trophy / 1. Spa

écrit par admin
le 05/05/2008
Eurocup ,Megane, Trophy , Spa, Martin

Une moisson de points... en guise de consolation !
Une semaine à peine après avoir décroché une magnifique victoire dans la Renault Clio Cup française sur le circuit de Lédenon, Maxime Martin retrouvait le circuit de Francorchamps, à l'occasion du coup d'envoi officiel de l'Eurocup Mégane Trophy, dans le cadre des World Series by Renault, de passage pour la première fois dans les Ardennes belges. Fidèle au Thierry Boutsen Energy Racing, le pilote avait la ferme intention de revendiquer la victoire... même s'il se débattait dès les Tests Collectifs avec un bolide ne lui permettant pas de se retrouver au sommet de la hiérarchie.
Qualifié à deux reprises au 4ème rang, Maxime entendait briller lors des deux joutes d'une quarantaine de minutes prévues au programme, mais tant samedi que dimanche, il se retrouvait barré en performances... "Lors de la première des deux courses, je pointais en 2ème position avant le pit-stop obligatoire pour le ravitaillement en carburant", explique le pilote. "Hélas, nous avons laissé de précieuses secondes lors du passage par la pitlane, et je n'ai pu que décrocher la 4ème place finale au passage du drapeau à damier. Un résultat satisfaisant, certes, mais qui fait naître une certaine frustration. Non seulement il nous semble difficile d'aller plus vite pour effectuer le ravitaillement en essence, mais je m'étonne de la pointe de vitesse des voitures de certains de mes adversaires. En début de course, Michaël Rossi a ridiculisé tout le monde en se ménageant une avance impressionnante en quelques tours à peine. Etrange... Lorsqu'il a connu des ennuis en fin de parcours, j'aurais dû être là pour en profiter, mais j'étais retombé en dehors du top 3..."
Quant à la joute dominicale, elle paraissait mal embarquée avant même le départ. "Incroyable mais vrai, l'Italien Giuseppe Termine m'a accroché... alors que le voitures se plaçaient sur la grille de départ avant le tour de chauffe ! Ma direction en a pris un coup, et je craignais pour la suite. Mon envol n'a pas été mauvais, mais rapidement, la voiture est devenue sous-vireuse. Ajoutez de nouveau quelques secondes perdues lors du pit-stop, et vous obtenez l'explication du 6ème rang final. Une fois encore, je sauve l'honneur, mais c'est frustrant..."

Week-end difficile donc pour Maxime Martin, conscient que les choses doivent évoluer en vue de la prochaine manche, qui aura lieu début juin en Angleterre. "Dans l'état actuel des choses, je ne vois pas comment je pourrais remporter la moindre victoire", poursuit Maxime. "Je suis déçu de la manière dont les choses se sont déroulées à Spa, sur notre terrain, d'autant que tout n'est pas explicable. Avec le Thierry Boutsen Energy Racing, nous allons analyser les différents paramètres de ce rendez-vous de Francorchamps, et envisager les meilleures solutions possibles pour les épreuves à venir. Il faut cependant que sportivement, cela reste correct. Si je dois rendre à la régulièrement une seconde au tour à certains de mes adversaires, alors, autant changer de métier ! L'Eurocup Mégane Trophy est une coupe monomarque, je ne vois donc pas ce qui peut expliquer de telles différences entre certaines voitures..."

Vincent Franssen
Press Officer Maxime Martin

  • Eurocup ,Megane, Trophy , Spa, Martin
1336 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.