Le Forem de Verviers publie son troisième Etat des lieux socio-économique de la région de Verviers.

écrit par admin
le 28/01/2008
Le Forem de Verviers publie son troisième Etat des lieux socio-économique de la région de Verviers.

La situation socio-économique de la partie francophone de l’arrondissement de Verviers (PFAV) est contrastée.

D’une part, la situation n’est pas homogène sur l’ensemble du ter¬ritoire et de nombreuses disparités entre les entités communales existent :
- la concentration de l’emploi salarié dans les cinq communes de Verviers, Herve, Malmedy, Spa et Welkenraedt ;
- la concentration de l’emploi indépendant dans les cinq communes de Verviers, Herve, Malmedy, Theux et Jalhay ;
- les évolutions divergen¬tes de l’emploi, tant salarié qu’indépendant ;
- la dépendance, parfois très forte, de certaines communes à un secteur d’activités, voire à une entreprise bien précise ;
- les taux de demande d’emploi élevés à Verviers et à Dison.

D’autre part, la coexistence, en ce qui concerne l’emploi, d’indica¬teurs positifs et d’indicateurs à surveiller.
Parmi les indicateurs positifs, l’on note :
- un taux d’activité dans la PFAV supérieur à celui du reste de la Wallonie et à celui du Royaume ;
- un taux d’emploi dans la PFAV nettement supérieur au taux d’emploi wallon ;
- un taux de demande d’emploi inférieur à la moyenne de la Région wallonne ;
- la stabilité de l’emploi salarié et de l’emploi indépendant ;
- le niveau de formation en augmentation des travailleurs et des demandeurs d’emploi ainsi que l’intensification des efforts de formation à l’égard de ces deux catégories ;
- l’efficacité des dispositifs publics de formation ;
- la présence de secteurs d’activités porteurs et/ou en expansion : Construction, Santé et action sociale, Commerce, Industrie alimentaire, Éducation, Administration publique, notamment ;
- un tissu et un réseau très dense de très petites, petites et moyen¬nes entreprises qui entretiennent un dynamisme régional important ;
- la présence de plusieurs entreprises de taille importante fortement pourvoyeuses de main-d’œuvre.

Parmi les indicateurs à surveiller, il y a lieu de relever :
- la stabilité de l’emploi salarié et indépendant comparée à une croissance moyenne marquée de ceux-ci dans le reste de la Région wallonne ;
- l’évolution négative de l’emploi masculin ;
- le maintien du chômage et du taux de demande d’emploi à un niveau élevé ;
- une évolution négative du nombre moyen annuel de demandeurs d’emploi inoccupés au cours des cinq dernières années ;
- la structure du chômage se caractérise par :

• un chômage de longue durée (1 an et plus d’inactivité), de très longue durée (2 ans et plus d’inactivité) et d’enlisement (5 ans et plus d’inactivité) important et se situant à un niveau élevé ;
• la persistance d’une proportion importante de demandeurs d’emploi « peu qualifiés » ;
• présence d’un nombre important et d’une proportion élevée de demandeurs d’emploi âgées de moins de 25 ans ;
• une offre d’emploi des entreprises qui ne rencontre pas toujours, ou pas suffisamment, tous les profils des demandeurs d’emploi.

  • Le Forem de Verviers publie son troisième Etat des lieux socio-économique de la région de Verviers.
1368 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.