Spectacles et Visites, en Juillet et Août, à la Citadelle de Namur

écrit par YvesCalbert
le 11/07/2020

A Namur, crise sanitaire oblige, pas de « Médiévales », cette année, à la Citadelle, l’organisation de cet événement biennal, reporté à 2021, étant compensé, cet été, par une nouvelle visite guidée, intitulée… “La Médiévale”, se déroulant principalement en extérieur, au départ de « Terra Nova », et étant consacrée à la vie de l’édifice – comme son nom l’indique – au Moyen Âge.

En juillet, soulignons l’organisation, sur la prairie supérieure du site de « Terra Nova », d’un concert piano-voix, le soir de la Fête nationale française, le 14, à 21h.

Comme nous le disent Anne Barzin, 1ère Echevine de Namur, en charge de la Citadelle, et Christine Laverdure,  responsable du « CAC » (« Comité d’Animation de la Citadelle ») : « Que vous soyez mélomanes avertis ou non, le programme et la mise en scène du concert sont tels que vous ne pourrez qu’être conquis »…

Ce concert sera donné par :

–  Stéphanie Salmin, diplômée, avec la plus grande distinction, du « Conservatoire Royal de Musique » de Mons, graduée de la « Chapelle Musicale Reine Elisabeth », à Bruxelles, elle détient un diplôme de soliste de la  « Hochschule der Künste » de Berne. Enseignant le piano, au « Conservatoire Balthasar-Florence », à Namur,  lauréate du « Fonds Thirionet », elle fut élue, en 2002, parmi les « Namurois de l’Année », ayant été, pendant dix ans, l’une des membres du « Duo Solot », lauréat de Prix, en France, à Evian,  Valberg  et Villers-sur-Mer.

S’étant produite aussi bien avec l’ « Orchestre de la Radio Flamande », qu’avec l’ « Orchestre Royal de Chambre de Wallonie », Stéphanie Salmin s’est également distinguée en Allemagne, Corée du Sud, Italie, Pologne, Portugal, …, avec différents orchestres belges, voire avec l’ « Orchestre des Musiciens d’Europe », basé en France,  l’ « Orchestre Philharmonique de Berne », basé en Suisse, ou encore l’ « Academy of St Martin in The Fields », basé au Royaume-Uni.

– son ancien élève en piano, Kamil Ben Hsaïn Lachiri, diplômé en économie (« UNamur » et « UCL ») et en finances (« Geneva School of Economics »), est un baryton renommé, lauréat, en 2018, de l’« Académie de Chanteurs du Théâtre Royal de la Monnaie », à Bruxelles, finaliste, la même année, du « Concours Voix nouvelles », figurant, en 2016, parmi les « Namurois de l’Année », il est diplômé,avec grande distinction, de la classe de chant de Françoise Viatour et Benoît Giaux. Soliste, depuis 2016, de l’ « Académie de La Monnaie de Bruxelles », il remporta le premier Prix, avec les félicitations du jury, au« Concours Summerfest », à Maastricht,  au  « CNTAL », à Liège, au« Concours Voices of  Shakespeare », à Metz, au « Concours Honda », à Bruxelles, …

Passionné d’opéra, lors de la saison 2017-2018, Kamil Ben Hsaïn Lachiri fit ses débuts à l’ « Opéra de Dijon », dans le rôle d’ « Hercules », dans « El Prometeo » d’Antonio Draghi (1634-1700). Toujours en France, dans « Die Zauberflöte », au « Festival de l’Ile d’Yeu », il interpréta le rôle de Papageno, étant, aussi, présent à l’« Opéra de Metz », jouant le rôle de « Dancaïre », dans « Carmen », de Geroges Bizet (1838-1875). En Allemagne, il se produisit au « Festival Telemann », à Magdeburg, interprétant « La Passion selon Saint-Jean », de Georg Philipp Telemann (1681- 1767). Comptant de nombreux rôles mozartiens à son actif : Antonio, Comte  Almaviva,  Guglielmo, Masetto, …, il se produisit, aussi, en soliste, à Amsterdam, Helsinski, Pittsburgh,… , aussi bien qu’à  Bruxelles, à « La Monnaie », ou à Liège, à l’« Opéra Royal de Wallonie »,… poursuivant toujours des cours auprès de Guilano Carella, Raul Gimenez, Benoît Mernier, Georg Nigl, Patricia Petibon, Michael Spyres, Alberto Zedda, …

Parmi ses projets, notons qu’il interprétara « Figaro », au « Théâtre des Champs Elysées », à Paris, et à l’ « Opéra de Rouen », dans « Les Noces de Figaro », de Wolfgang Amadeus Mozart/1756-1791) ; ainsi que le « Comte de Pourtalès », à l’« Opéra National de Lyon », dans « Les Enfants du Levant », d’ Isabelle Aboulker (°1938).

Stéphanie Salmin et Kamil Ben Hsaïn Lachiri, interpréteront en duo des œuvres des grands airs d’opéras bien connus, tels ceux du « Barbier de Séville » (Gioachino Rossini/1792-1868), de « Don Giovanni » (Wolfgang Amadeus Mozart/1756-1791), en passant par des airs « plus légers » comme « I got plenty o Nuttin » (George Gershwin/ 1898-1937),… quelques surprises étant au programme…

Prix d’accès : 15€ (5€, de 6 à 18 ans / 0€, jusqu’à 5 ans inclus).Tarif « Solid’Air » : lors de l’achat de votre ticket, l’option est proposée de soutenir les artistes en versant un supplément par tranches de 5€ supplémentaires, sur le prix du ticket de base, la somme récoltée étant intégralement versée aux artistes. Réservations obligatoires  (nombre de places limité, en raison des dispositions sanitaires) : tickets disponibles dans les magasins « Night & Day Presse », jusqu’au 13 juillet, à midi, ou sur le site web :  www.eventbrite.be. Parking : « Terra Nova », Route Merveilleuse, 64.

Cette année, avec « Festins forains », les « Baladins du Miroir » devaient fêter leur 40è anniversaire à la Citadelle, de même que les 20è anniversaires des « Bonimenteurs » et de la compagnie suisse « Les ArTpenteurs ». Suite à la crise sanitaire, cet événement a été reporté, comme les « Médiévales », à 2021…

… Mais les « Baladins du Miroir » seont bien présents à Namur, en 2020, … les samedi 8 et dimanche 9 août, au départ de l’accueil de l’Esplanade (à l’arrière du « Pavillon de Milan ») nous proposant leur cabaret itinérant  « Re’Sors », une création originale et unique mise sur pied durant la période de confinement et désirant se jouer des contraintes imposées par les différentes règles sanitaires dictées par la pandémie. Une manière ludique de prendre du recul face à l’actualité et de provoquer notre réflexion.

Cet événement itinérant nous sera proposé à six reprises, trois fois par jour, à 14h, 15h30 et 17h. Chacun des groupes, de maximum 65 personnes, sera pris en charge par un bonimenteur, qui, avec humour et bienveillance, nous emmènera dans un parcours traversant la Citadelle, depuis la voûte de« Thian » jusqu’à l’ancienne caserne  de « Terra Nova », plusieurs performances artistiques, de courte durée, rythmant ce parcours de 2h30, dans un joyeux mélange de contes, danses, musiques et théâtre.

Ce deuxième week-end d’août marquera le début de ce que le « CAC » nomme “Menu de plein Air”, qui égaiera la Citadelle, chaque week-end, jusqu’au dimanche 30 août.

En bref, voici ce que ce dynamique « Comité d’Animation de la Citadelle » nous propose ensuite, en août :

** Samedi 15 : à 15h, Concert (60′) de « Los Pépés » & à 17h, « La Foire aux Impros » (90′), par le« Théâtre Jardin Passion ».

** Dimanche 16 : à 16h, « L’Ouest américain » (70′), par ce même « Théâtre Jardin Passion ».

** Samedi 22 & Dimanche 23 : Concerts à la rencontre du Classique et du Rock.

** Samedi 29 : à 11h, « Voyage, un Conte dont vous êtes le Héros » (50′) , par« Bavar, le Passeur d’Histoires »  & de 15h à 16h20, de la musique médiévale, avec la « Maisnie Hellequin », précédant du théâtre, avec « Pro-Jacq », par la « Compagnie des Poupons terribles ».

** Dimanche 30 : à 14h, de l’histoire, avec « Namur au Grand Siècle » (45′), par la « Compagnie aux Tricornes »  & à 16h, du cap et d’épées, avec « Rodomontadès » (60′), par la « Vivre en Fol Cie ».

Chaque week-end du mois d’août, grâce au « CAC », évadons-nous en spectacles divers, petits concerts  et  grandes émotions…

Outre la promenade guidée “La Médiévale”, déjà évoquée, le « Conseil d’Animation de la Citadelle » nous propose, en collaboration avec le club de marche « Les Spitants de Namur », deux randonnées pédestres, libres, à notre propre rythme, et donc gratuites, avec départ de et retour à « Terra Nova », les renseignements sur ces promenades nous étant fournis à l’accueil :

• La première, d’une durée de 50′ (2 km), nous fera découvrir le haut de la Citadelle, en passant par le « Théâtre de Verdure », le « Jardin des Senteurs » du Château de Namur, le Pavillon, la Voûte de Thian…

• La seconde, d’une durée de 2 heures (5 km), nous emmènera vers la Meuse, longeant le Casino, passant par le Parc du quartier de La Plante, la rive de Jambes, empruntant la nouvelle passerelle piétonne « L’Enjambée », longeant le Parlement wallon, avant de remontez à l’assaut de la Citadelle, passant devant « Searching for Utopia », l’oeuvre de l’artiste anversois Jan Fabre, avant de rejoindre « Terra Nova ».

Afin de nous aider à découvrir au mieux le site de la Citadelle, et de visualiser l’itinéraire de ces deux randonnées, avec l’identification de presque tous les bâtiments que nous longerons, leur date de construction et leur fonction, un nouveau plan est vendu, en ce même accueil du « Centre du Visiteur », au prix démocratique d’un Euro. En outre, nous y trouvons un texte (disponible en allemand, anglais, néerlandais ou français) retraçant, brièvement, la  passionnante histoire de la Citadelle de Namur.

Pour ce qui concerne les visites permanentes, prenons bonnes notes de leur programmation :

** Souterrains : visites guidées, en français, à 11h, 14h & 17h ; en néerlandais, à 13h ; en anglais, à 15h30.

** « La Médiévale » : parcours guidé, en français, à 10h30.

** Petit train touristique, avec commentaires multilingues : 10h30, 11h30, 13h30, 14h30, 15h30, 16h30 & 17h30.

** « Centre du Visiteur » : visites libres d’une heure, à 10h15, 10h45, et toutes les 30′, jusqu’à 17h15, dernier départ.

En évoquant les souterrains, notons que Napoléon Bonaparte (1769-1821) avait surnommé la Citadelle comme étant la « termitière de l’Europe » (sic). La visite guidée immersive nous plonge au cœur de l’histoire de la  Citadelle, en son et lumière, avec des effets sonores, des projections et des animations en 3D renforçant les  commentaires du.de la guide, durant 90′, tout au long des 500m de galeries restaurées.

Statistiques pour les Souterrains : Entre la date de la réouverture, le 15 juin, et le 30 juin, le « CAC » constate que les souterrains – malgré la limitation du nombre de visiteurs, passant de 30 à 15 – ont attiré, sur cette même période de quinze jours, presque le même nombre de visiteurs qu’en 2019, à savoir 472 visiteurs, en 2020, contre 587, en 2019. Pour la provenance des visiteurs : 80% viennent de Belgique, dont 77% de wallons (33% en Province de Namur, 14% pour celle du Hainaut, 12% pour celle de Liège, 10% pour celle du Brabant Wallon, 08% pour celle du Luxembourg), 15% de flamands et 08% d’habitants de la Région de Bruxelles-Capitale. Pour ce qui est des  visiteurs étrangers, la France est le premier pays, avec 10% de la fréquentation totale.

En ce qui concerne le « Centre du Visiteur », soulignons que cet espace muséal – avec son authentique puit qui alimentait en eau les militaires de cette ancienne caserne, des armes blanches et à feu, plus de cent photographies, des plans reliefs, des tableaux, un film vidéo, une des 62 cabines de l’ancien téléphérique (1957-1997), … – et son écran géant aux images commentées, retrace 2.000 ans d’histoire urbaine et militaire européenne, à travers l’histoire de Namur et de sa Citadelle, offrant une réflexion sur les sociétés d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Un pass est prévu pour trois animations au départ de « Terra Nova », incluant la visite guidée des souterrains  et  libre du « Centre du Visiteur », ainsi que le parcours en petit train touristique : 15€ (12€, de 06 à 18 ans / 0€, jusqu’à 05 ans inclus), le paiement se faisant via le site web ou sur place, par carte bancaire.

Dès 12 ans, à partir du samedi 11 juillet, le port du masque est obligatoire pour tous les spectacles et visites.  L’évolution de la situation sanitaire étant possible, renseignons-nous à l’accueil de « Terra Nova ».

Toutes les mesures sanitaires sont prises pour que chacun puisse effectuer ses visites dans le respect des normes édictées (mise à disposition de gel hydroalcoolique, pour le « Centre du Visiteur », désinfection des tablettes et des audioguides, après chaque usage, et sens de la visite adapté).

L’accès aux spectacles et visites se fait uniquement sur réservation préalable, via le tout nouveau site web :  http://www.citadelle.namur.be ou par téléphone, au 081/24.73.70.

Depuis le mercredi 1er juillet, les locations de salles sont de nouveau permises (jusqu’à 50 personnes par salle). Pour les groupes, la participation est limitée à 30 personnes, accompagnant compris. Des chasses au trésor sont organisées pour les anniversaires des enfants, une salle de goûter leur étant  spécialement dédicacée.

Une vaste terrasse nous est offerte (dans le respect des actuelles règles de distanciation) devant l’entrée de « Terra Nova », nous permettant de goûter aux produits gustatifs locaux, proposés par le restaurant self service « Made in Namur ».

Soulignons que les travaux sur la Route Merveilleuse étant terminés, l’accès à « Terra Nova » est, à nouveau,  possible au départ du « Casino ».

En ce qui concerne les spectacles, Cédric Alvado, responsable communication de la Citadelle nous confiait, lors de la conférence de presse du vendredi 03 juillet : “Faire venir ces artistes – essentiellement de la région namuroise, dont certains devaient animer les « Médiévales » ou « Namur en Mai » – se veut être un geste solidaire envers le secteur de la Culture. » 

Yves Calbert.

 

Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert