Et si on simplifiait l'ortografe à Avignon

écrit par jcblaise
le 06/08/2013
Bernard Frippiat

Grammairien de renom, Bernard Frippiat, dit Nestor Arrivez, vient d'éditer son œuvre, un recueil de près de mille pages, qui n'intéresse finalement pas grand monde. Il est alors confronté à Nadia Mouron, ici Gwendoline qui est sa nouvelle secrétaire intérimaire et aussi sa fille cachée. Celle-ci, après des quiproquos et imbroglios tout aussi amusants les uns que les autres, finira par le convaincre d'être le premier révolutionnaire de la simplification de l'orthographe. La vie de Nestor bascule… Après tout à quand une grande vraie révolution?

Jean-Claude Blaise et Nelly Bertrand.

Mes contributions 2013 :
• au festival d'Avignon

Avignon, Belges de Comptoir


Et si on simplifiait l'ortografe à Avignon


Les Pieds Tanqués à Avignon


Avignon "A vies contraires!"


Avignon: Rouge Tango


Rappelle-toi Barbara à Avignon


Quand je serai grande… Avignon


Manon Lepomme à Avignon


Le cirque des mots à Avignon


Fantaisises au festival d'Avignon


Du mime à Avignon


Le renard ne s'apprivoise pas à Avignon


Lien vers les reportages 2013

  • Bernard Frippiat
  • Bernard Frippiat et Nadia Mouron
  • Bernard Frippiat et Nadia Mouron
910 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise