La Route coupée. Deuxième polar dans la collection Neige Noir chez Glénat

écrit par VandenHende
le 24/01/2021

Synopsis

La Route coupée est le deuxième titre de la collection Neige noire, des polars ayant pour cadre la montagne, et plus précisément une station de ski fictive inspirée des grands ensembles des années soixante, avec immeubles gigantesques et sinistres coursives…

Un camion de transport de fonds attaqué, les cambrioleurs dissimulés dans la vallée, une tempête du siècle au-dessus de la tête et la seule route d’accès à la station de ski de Pierre-Fortes condamnée par une avalanche : tous les ingrédients sont réunis pour un huis clos floconneux parsemé de cadavres, de billets de banque et de sessions de yoga…

Nous retrouvons les personnages du premier tome, La Revanche des hauteurs – Marc-Antoine, quadra flegmatique, nouveau médecin généraliste de la station, et Alix, jeune journaliste ambitieuse – pour une enquête pleine de détours et de culs-de-sac, d’épingles à cheveux et de nids-de-poule.

Sous la neige fraîche, personne ne vous entend crier…

Extrait :

« Le corps était planté dans le talus neigeux, tête première.

Ses deux jambes brisées retombaient comme les branches d’un saule pleureur alourdies par la neige. Un homme canon qui aurait mal tourné, propulsé depuis un lointain cirque et ayant atterri ici par erreur.

Christelle n’osa pas s’approcher et encore moins toucher. Elle ne trouva alors rien de mieux à faire que hurler de terreur. »

L’auteur

Guillaume Desmurs raconte des histoires pour le merveilleux studio de communication Murmure, dans l’extraordinaire revue Point de Côté et réfléchit (sérieusement) à l’avenir des stations de ski avec le think tank LaMA Project. Chez Glénat, Guillaume Desmurs est l'auteur de différents ouvrages, et notamment L'épopée des stations de ski (2018), Une histoire du ski (2019), La revanche des hauteurs (2019).

Collection : Neige noire aux éditions Glénat

Format : 130 x 180 mm

Pages : 264

EAN : 9782344036808

Prix : 14,95€

10 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"