Centre culturel Stavelot Trois-Ponts

écrit par admin
le 29/06/2021
« Turista » par le Pot au feu Théâtre Spectacle visuel & clownesque 13h & 15h30

Saison juillet/août/septembre 2021

COMMENT ALLEZ-VOUS EN CETTE VEILLE D’ÉTÉ ?
Cette question n’est pas une banalité du quotidien. Cette question, nous vous la posons vraiment.
COMMENT ALLEZ-VOUS ? Parce que la réponse nous intéresse, parce que la réponse nous permet d’adapter nos priorités et donne du sens à notre travail.
Comme vous le savez peut-être déjà, tous les 5 ans, les centres culturels sont invités à solliciter le renouvellement de leur contrat-programme. Les CC étant avant tout des lieux de rencontres et de collectivité (entre les citoyens, les associations et les artistes), nous sommes donc, travailleurs de la culture engagés pour mettre en musique vos propositions, vos envies, vos préoccupations, vos besoins.
Nous avons donc besoin de faire émerger, au départ d’une « analyse partagée du territoire » les enjeux sociétaux qui serviront de fil rouge à la définition de notre projet culturel.
Les prochains mois seront consacrés, en plus de notre programmation habituelle détaillée dans ce Tortillard, à cette question fondamentale : COMMENT ALLEZ VOUS ? Quelle société souhaitez-vous ? Quels sont vos rêves en tant que citoyen du monde ? Que pouvons-nous faire pour vous ?
Nous vous invitons, dans cet esprit, à découvrir le projet participatif « La Voi(x)e est libre » qui vous invite à vous exprimer et venir arpenter le Ravel Stavelot Trois-Ponts, le temps d’une journée festive.
Nous vous invitons à participer à la renaissance de cette vie associative riche et si nécessaire que nous avons la chance de connaître dans nos deux communes.
Nous vous invitons à suivre le fil de notre réflexion à travers un Tortillard à la sauce « mind mapping », un contenu plus schématique supposé refléter le fonctionnement de notre pensée, vous permettant, je l’espère, de suivre le fil constructeur de notre action.
Nous vous invitons à savourer les instants de poésie que nous avons reçu en cadeau lors du concours de haïku. Nous étions impatients de pouvoir les partager avec vous. Merci précieusement aux talentueux auteurs.
Réapprenons à sortir de chez nous pour nous rencontrer, partager, découvrir, réfléchir, nous exprimer. En cette veille de reprise culturelle et à l’aube d’un été riche de nos retrouvailles, l’équipe du Centre culturel trépigne d’impatience. Et vous, COMMENT ALLEZ-VOUS ?  

Une fresque d’Adèle Renault à Stavelot !

En cette fin juin, l’artiste de street art Adèle Renault est venue colorer de son talent le pignon du n°23, Avenue André Grégoire à Stavelot. Adèle est dotée d’une profonde acuité pour observer ce que la plupart d’entre nous trouve banal. Des pigeons aux humains, elle concentre son art sur des représentations réalistes de ces « citadins ordinaires » de la ville sur les toiles ou sur les murs du monde entier. Elle a fait évoluer sa peinture vers une étude minutieuse d’un détail devenu le sujet. Un élément qui peut sembler anodin devient ainsi le centre principal de sa recherche.

Découvrez sa fresque en fast motion (vitesse de vidéo accélérée) via la page Facebook du Centre culturel. Elle est visible du Ravel (sens Trois-Ponts Stavelot) au niveau de l’ancienne gare de Stavelot.

L’interview d’Adèle Renault

Adèle Renault est une artiste connue et reconnue à travers le monde. D’Exbomont à Los Angeles, elle répond à nos questions et nous parle de ce parcours artistique extraordinaire.

Elle était comment Adèle Renault, enfant ?
Elle dessinait, ou lisait ou construisait des cabanes dans les arbres et des barrages dans les ruisseaux.

Quelle est l’œuvre qui selon toi t’a révélée ?
Un travail continu. Il n’y a pas “une” œuvre révélatrice. D’autant plus que je travaille beaucoup en séries.

Parle nous des fameux pigeons d’Adèle Renault ?
Je peins ce que j’observe et j’observe ce que je peins. Dans la rue, vu que je fais du “street art” malgré que je n’aime pas ce terme, je préfère “art”, mais je peins souvent dans la rue, où j’observe du béton et des pigeons. Bien sûr je pourrais peindre du béton en gros plan mais c’est quand même moins emballant que du pigeon un gros plan. C’est le détail qui est devenu mon sujet. Le sujet en soi, il importe peu. C’est la manière de le représenter qui importe.

Quand tu es de retour dans les Ardennes belges, qu’est-ce que tu préfères faire ?
Manger les légumes du jardin de ma mère. Me promener.

Quelques mots sur l’Usine Renault* ?
Ce n’est pas une écurie de Formule 1, malgré qu’elle soit située à quelques kilomètres à vol d’oiseau du circuit de Spa Francorchamps :-)
(* Un qualificatif employé par Jean-Christophe Renault, pianiste surdoué lorsqu’il évoque le travail de ses talentueuses filles Mathilde et Adèle)

La maison familiale à Exbomont, un havre de paix, une maison d’artistes ?
Je n’appellerais pas vraiment ça un havre de paix, quand la sœur joue du piano en bas, la mère joue de la guitare dans le grenier et le papa joue du piano dans son studio dans la grange et que ma chambre est coincée entre les trois.
Mais dehors, la campagne, oui c’est un havre de paix, que j’ai fui à l'adolescence et que j’apprécie maintenant énormément. Mes parents m’ont toujours encouragée dans mes voyages. Et savoir que le havre est toujours là quand je rentre donne des ailes.

On nous prête un hélicoptère capable de faire le tour du monde, détaille nous trois œuvres à toi (et les lieux où elles se trouvent) que tu souhaiterais absolument nous faire découvrir ?
• Une cheminée de 40 mètres recouverte de plumes bleues dans une usine d’acier à Pohang, Corée du Sud.
• Un pigeon de 20 mètres de haut à Hollywood qui regarde vers les collines, devant un studio de casting où de jeunes aspirants acteurs répètent leurs lignes devant le regard méchant mais bienveillant du pigeon. Los Angeles, USA.
• Des plumes colorées pour réchauffer les hivers gris, sur une maison de repos à Linkoping, en Suède.

Quelques mots sur ton intervention à Stavelot ?
L’intervention n’est pas encore faite donc je préfère laisser parler mes bombes de couleurs plutôt que d’écrire des mots.

Le Festival Vacances Théâtre Stavelot

Le Festival Vacances Théâtre Stavelot (VTS) se déroule chaque année, au début de l'été, dans la ville belge Stavelot. Situé en Wallonie, au cœur de l'Ardenne belge, le Festival VTS vous accueille dans le cadre exceptionnel de l'ancienne Abbaye de Stavelot, un des hauts lieux touristiques et  culturels de Wallonie.

Authenticité, qualité, détente et accueil sont autant de termes qui décrivent à merveille les VTS... Ce festival de théâtre ouvert et accessible à tous offre un autre regard sur les Arts du spectacle en Belgique!

Ve. 02.07 à 21h
Chapiteau - Abbaye
« ZAÏ ZAÏ » par le Collectif Mensuel
D’après la BD de Fab Caro

Sa. 03.07 à 16h
Réfectoire des Moines de l’Abbaye
Lecture-Spectacle « Traces »

Sa. 03.07 à 19h
Réfectoire des Moines de l’Abbaye
Lecture-Spectacle « Frou-Frou »

Sa. 03.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
« NinaLisa »
Odyssée musicale et théâtrale

Di. 04.07 dès 13h
Parc de l’Abbaye
Spectacles de rue et animations « Les P’tits Festarts »

Di. 04.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
Guillermo Giuz « Au suivant ! »
Lu. 05.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
Concert : Cali

Ma. 06.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
Sam Touzani « Cerise sur le ghetto »

Me. 07.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
« Muzungu »
Du Burundi à Stavelot

Je. 08.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
Felix Radu « Les mots s’improsent »

Ve. 09.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
Viktor Vincent « Mental Circus »

Sa. 10.07 à 21h
Chapiteau – Abbaye
« L’Ombre de Saint-Saëns »

Di. 04.07 dès 13.00
9ème édition « Les P’tits Festarts »
Spectacles de rues et animations
Parc de l’Abbaye de Stavelot

« Turista » par le Pot au feu Théâtre
Spectacle visuel & clownesque
13h & 15h30

À travers un carnet de voyage délirant, Turista, intrépide et passionné, part aux quatre coins de la planète. Bouclez votre sac à dos vers une destination délirante pour une expédition des plus burlesques.

Tout public dès 4 ans | Durée : 30 min | potaufeutheatre.over-blog.com

« Salto Vocale » par Bernard Massuir
Délire vocal – chant
13h15 & 16h
Seul sur scène, ce magicien de la voix chante avec des onomatopées et bondit d’un timbre à l’autre. Un spectacle qui mêle à la chanson quelques pointes d’humour bien dosées à l’image d’un véritable numéro de clown.

Tout public | Durée : 30 min | www.bernardmassuir.be

« Androjeans » par la Cie Laterrateral
Danse verticale et aérienne
14h10 & 16h45

Mi-femmes, mi-hommes, ils ne dansent ni sur terre ni vraiment en l'air. Les masses se jouent de légèreté, les corps s'attirent et s'écartent pour raconter une histoire. Les danseurs transforment l'architecture en espace scénique.

Tout public | Durée : 20 min | www.laterrateral.be

« Points de vue » par la Cie Sacorde (F)
Corde lisse | Jeu théâtral
14h30 & 17h20

Une demoiselle d’1m57 et son camion de 7m de long, vous font vivre un moment d’absurdité magique. Un moment de plaisir pour regarder la vie d’un autre point de vue.

Tout public | Durée : 30 min |www.facebook.com/ciesacorde

« Big Bang » par la Cie Compost
Théâtre de rue
14h30 & 17h20

À travers leur exposé libérateur, Kim et Karel vous invitent à revisiter un sujet trop souvent tabou et pourtant "excrément" passionnant ! Vous serez accueillis en lieu d'aisance pour honorer ce précieux rituel qui chaque jour nous ramène aux besoins essentiels.

Tout public | Durée : 50 min | www.ciecompost.org

« Les secrets de Polichinelle » par l'Ecole de Cirque
Art circassien
15h & 16h20

Un cabaret cirque à ciel ouvert avec les jeunes et les animateurs de l'Ecole de Cirque Polichinelle.

Durée : 20 min | www.ecoledecirquepolichinelle.be

Spectacle de marionnettes « Les bénévoles » par le Tof Théâtre

Animés d’un dévouement à toute épreuve, ces marionnettes à taille humaine déploieront des efforts désarmants pour mener à bien leur mission : vous simplifier la vie, de gré ou de force.

En déambulatoire | toftheatre.be

Mais aussi… le Stage Djembé en rue, animé par Birane Gueye. Durée : 10 min.

Comment obtenir un pass d'accès gratuit ? L'accès au site est libre sur inscription soit via la billetterie en ligne : www.ccstp.be, soit à l'accueil le jour de l'événement. Consultez notre site et notre page Facebook pour une information actualisée et adaptée aux mesures sanitaires, afin de participer à cet événement ! Pour la participation … c’est toujours au chapeau !

Les scènes musicales pendant les VTS

Tous les jours en avant et en après-spectacle
Cour de l’Abbaye de Stavelot

Pour contribuer à la convivialité du Festival Vacances Théâtre, le Centre culturel vous a concocté une scène ouverte musicale qui prendra ses quartiers juste à côté du chapiteau et proposera chaque soir du festival, avant et après le spectacle, un concert gratuit sur la terrasse extérieure du bar/restaurant éphémère.
Un espace ouvert à tous !

Ve. 02.07 : ODESSALAVIE | Duo klezmer | Liège | Aurélie Charneux & Silvia Guerra.
Sa. 03.07 : BAM TRIO | Jazz | Bruxelles | Maxime Moyaerts, Bastien Jeunieaux & Arnaud Cabay.
Di. 04.07 : MARCO3000 | Set DJ | Stavelot | Sébastien Starck, un doux rêveur à paillettes, à barbe et en vinyles.
Lu. 05.07 : COBRE | Musique latine | Malmedy/Liège | Manuel Bronlet, Victoria Sepulveda & Nena Sanchez.
Ma. 06.07 : BENNI | Indie Folk | Vielsalm.
Me. 07.07 : GREEN MOON | Trio de jazz acoustique | Lorcan Fahy, Téo Crommen et Lucas Deru.
Je. 08.07 : MATTEO TERZI | Liège
Ve. 09.07 : LE SOUSA SCHLEB | Duo jazz new orleans | Raphaël D'Agostino & Sébastien Wallens.
Sa. 10.07 : ZENOBE & GASTON | Electro Swing

Sa. 10.07 à 21.00
Spectacle « L’Ombre de Saint Saëns »
Chapiteau de l’Abbaye de Stavelot

Le Centre culturel et les festivals (Festival de Musique de Stavelot et du Festival Vacances Théâtre de Stavelot) s’allient pour vous présenter un spectacle performance d’exception…
Dans ce spectacle créé à l’occasion des 100 ans de la mort de Camille Saint-Saëns, grand compositeur français, des musiques rencontrent des ombres sur un monologue intérieur dévoilant les doutes existentiels d’un artiste. Inspirée de la musique, des écrits et de la vie de Camille Saint-Saëns, cette fantaisie musicale et visuelle mise en scène par Sybille Wilson sur un texte de Sylvain Coher, est interprétée par l’ombromane et magicien Philippe Beau, par le comédien Thierry Hellin et l’Ensemble Kheops.

Durée : 80 min.
Info et rés : www.festival-vts.net | PAF : 20 €

Du 31.07 au 15.08
64ème festival de Musique de Chambre de Stavelot
« Le Temps retrouvé »

Pour sa 64e saison, le Festival de Stavelot propose à son public de retrouver la très belle programmation de 2020, qui était un hommage rendu à Beethoven pour le 250e anniversaire de sa naissance. Afin de ne pas décevoir les artistes initialement prévus, le Festival les a réinvités, ce qui les a profondément touchés. Ce sont de jeunes musiciens très prometteurs qui ouvriront la quinzaine avec des œuvres de jeunesse du grand compositeur allemand. Si beaucoup de concerts inscriront encore son nom à leur programme, de grandes œuvres du répertoire et de belles découvertes, essentiellement classiques et romantiques, y figurent également. Et c’est dans le cadre privilégié de l’Abbaye que les mélomanes et les amateurs curieux de musique de chambre retrouveront cet heureux temps du partage et des émotions que seule la musique vivante est à même de leur offrir.

Info : www.lesfestivalsdewallonie.be

Sa. 10.07
21h : Spectacle musical « A l’Ombre de Saint-Saëns »  

Sa. 31.07
17h :  Conférence de Jérôme Lejeune « Et si Beethoven était né à Liège? »               
18h : Concert : Gabriel Teclu, piano
Sur des œuvres de Hyacinthe Jadin, Ludwig van Beethoven, Franz Liszt, Maurice Ravel et Claude Debussy.   
                                   
Di. 01.08
12h : Concert apéritif : Œuvres pour instruments à vent avec la participation des anciens élèves des Académies de la région et de leurs professeurs
14h / 14h45 / 16h15 : Concert d’après-midi : Œuvres pour cordes et piano.

Lu. 02.08
11h : Sylvia Huang, violon - Leonor Swyngedouw, violoncelle - Edward Vanmarsenille, orgue.
Sur des œuvres de Josef Rheinberger et Rheinhold.

Ma. 03.08 et Me. 04.08
20h : Tedi Papavrami, violon - Xavier Phillips, violoncelle - François-Frédéric Guy, piano.
Sur des œuvres de Franz Schubert, Johannes Brahms Ludwig van Beethoven.
             

Je. 05.08
11h : « Vivaldi en son temps »
Justin Taylor, clavecin et artiste associé des Festivals de Wallonie 2021, le Consort : Sophie de Bardonnèche et Théotime Langlois de Swarte, violons, Hanna Salzenstein, violoncelle.
                   
Ve. 06.08 et sa. 07.08
20h : Tobias Feldmann et Byol Kang, violons - Muriel Razavi, alto - Isang Enders, violoncelle -  Eric Mathot, contrebasse - Frank Braley, piano.
Sur des œuvres de Luigi Boccherini, Wolfgang Amadeus Mozart, Ludwig van Beethoven.

Lu. 09.08
11h : Quatuor Cambini-Paris.
Sur des oeuvres de Giuseppe Maria Cambini, Dieudonné Pascal, Ludwig van Beethoven.

Ma. 10.08 et Me. 11.08
20h : Novus String Quartet.
Sur des œuvres de Ludwig van Beethoven, Guillaume Lekeu, Felix Mendelssohn.

Je. 12.08
11h : Nathanel Gouin, piano.
Sur des œuvres de Joseph Haydn, Ludwig van Beethoven, Carl Czerny, Robert Schumann.

Je. 12.08
20h : Inauguration du cycle de Lieder et de mélodies Liederabend avec Samuel Hasselhorn, baryton et               Joseph Middleton, piano.

Ve. 13.08 et sa. 14.08
20h : Quatuor Zemlinsky, cordes - Karel Untermüller, alto et Michal Kanka, violoncelle - Julien Libeer, piano.
Sur des œuvres de Alexander von Zemlinsky, Johannes Brahms, Franz Schubert, Robert Schumann.

Du 12 au 15.08  
7ème saison des Master Classes

Di. 15.08
16h : Audition des stagiaires

Du 01.07 au 12.09
Expo d’art contemporain « Détours »
Parc de l’Abbaye

Emma Cogné (créations textiles)
Jean-Pierre Husquinet (sculpture – cordages et noeuds)

Les centres culturels de Spa-Stoumont-Jalhay, de Theux et de Stavelot-Trois-Ponts vous proposent un parcours artistique inédit cet été… une invitation à redécouvrir notre territoire sous un angle artistique, joyeux et coloré. Un « Détours » qui vous emmènera à la découverte d’œuvres et d’installations d’Art Contemporain créées in situ au cœur de l’espace public.

À Stavelot, sur le site archéologique de l’abbatiale, Emma Cogné vous dévoilera 3 gigantesques drapeaux. Objets de narration à mi-chemin entre deux univers artistiques et deux époques (design textile et iconographie médiévale), ses œuvres questionnent la relation du textile à l'architecture et au patrimoine.
Dans la promenade arborée, se déploieront les enchevêtrements de cordes de Jean-Pierre Husquinet. « Intervenant dans le paysage, accouplant un lieu et une lumière, une couleur et une matière, intervenant dans l’espace au point d’en redessiner la forme et la fonction, transformant du concret en une métaphore, jetant de la symbolique à travers le temps, Husquinet, encore et sans cesse, tisse des liens nouveaux, fait de notre rapport au monde un réseau de sens sans fin (mais aussi possiblement sans début) » (E. d’Autreppe).

À voir également les œuvres de Fabrizio Borrini (Centre de Theux), de Raphaël Demarteau (Parc des Sept Heures à Spa) et de Oli (Place du Marché à Sart).
Info : 080 88 05 20 – 080 86 27 06

La carte du parcours est disponible auprès de l’Office du tourisme ou sur le site www.ccstp.be.
Avec le soutien de la Coordination des Centres culturels de l’Arrondissement de Verviers et de la Maison du Tourisme de Spa.

Les 11 & 12.09
Les Journées du Patrimoine « Femmes & Patrimoine »

Saviez-vous que notre belle région est riche de sa part féminine ? À l’occasion de cette 33ème édition des Journées du Patrimoine en Wallonie, honneur aux dames et à leurs contributions à enrichir notre Culture locale.
Elles sont connues, inconnues souvent méconnues. Elles sont femmes de la petite ou de la grande Histoire, femmes à histoires ou sans histoire, femmes raconteuses d’histoires ou femmes peuplant nos histoires saintes. Par leurs actes, leurs destinées, leurs vécus, leurs savoir-faire, leurs compétences, elles marquent de leurs empreintes des sites, des lieux, des gestes devenus aujourd’hui un riche Patrimoine commun. Durant quelques heures, quelques jours cherchons ces femmes trop souvent effacées ! Rendons visible l’invisible car l’égalité entre femmes et hommes ne peut s’envisager sans une véritable valorisation de l’héritage des femmes.
Au plaisir de vous croiser, petits et grands, sur les chemins d’une Haute Ardenne si chanceuse de connaître, au fil de son histoire, la présence vivifiante de toutes ces femmes.

Programme :
À Stavelot « Autour de la figure de Maria Dubois »

Fin du 19e siècle, la rue Neuve, axe de passage entre les rives de l’Amblève et la gare voit son commerce être florissant. C’est dans cette rue, dont 32 maisons et la vue des toiures sont reprises à l’inventaire du patrimoine et dont la fontaine et la chapelle sont classées, qu’est installée la pension Constant où loge le jeune Guillaume Apollinaire lorsqu’il écrit les vers à « Mareye » sa première muse. Maria Dubois dite « Mareye » fait du théâtre et pose pour des cartes postales illustrant la vie des femmes ardennaises. La jeune Stavelotaine vit une liaison avec le poète à qui elle inspirera plusieurs poèmes.

Les 11 & 12.09 de 10h à 18h
Musée Apollinaire, Abbaye de Stavelot
Expo « Une muse d’Apollinaire à Stavelot »
Au gré d’une exposition, découvrez le visage et la personnalité de Maria par des photographies, des cartes postales et des témoignages.

Info : 080/88.05.20 - PAF : gratuit

Le 11.09 de 9h30 à 10h30
Au départ de l’Abbaye de Stavelot
Récital-Promenade « Maria Dubois, une muse d’Apollinaire »
Fanchon Daemers nous emmènera dans les rues de Stavelot pour une ballade poétique et chantante en compagnie de Maria Dubois et de Guillaume Apollinaire. Sur les pavés résonneront des poèmes que la jeune femme inspira au poète, des chansons d'auteurs locaux ou du folklore que Apollinaire nota, des compositions originales ou encore des anecdotes. Au fil de ce récital, c’est aussi, surgi du passé, tout un pan de la vie artistique, culturelle et sociale du peuple stavelotain qui se donnera à entendre dans le murmure des pierres.
Info et rés : www.ccstp.be ou 080/88.05.20 - PAF : libre.

Le 11.09 de 11h à 12h
Restaurant Ô Mal Aimé à Stavelot
Conférence « De la pension Constant à l’Hôtel-Restaurant Ô Mal Aimé »
Par Louis Bernard Koch

Une conférence qui vous plongera dans l'histoire de cette rue et de cet immeuble exceptionnel.

Info et rés : www.ccstp.be 080/88.05.20 - PAF : gratuit

Le 11.09 à 12h
Restaurant Ô Mal Aimé à Stavelot
Apéro-rencontre des auteurs

Dans son ouvrage "Une muse d'Apollinaire à Stavelot Maria Dubois et ses soeurs en cartes postales", Fanchon Daemers nous présente la vie des sœurs Dubois à Stavelot à l’aide de cartes postales, de photos et de témoignages. Dans son livre « De la pension Constant à l’hôtel-restaurant Ô Mal Aimé », Louis-Bernard Koch nous retrace l’histoire de la maison qui accueillit le jeune Guillaume et son frère Albert, une histoire qui nous emmène de 1899, date de leur séjour dans la cité de Saint-Remacle, à aujourd’hui.

Info et rés : www.ccstp.be 080/88.05.20 - PAF : libre, prix des consommations par les participants
À Trois-Ponts « Autour des ruines du Petit Spay »

Le 12.09 à 10h30, 13h30 et 16h30
Petit Spay
Visite guidée « Le légendaire et mystérieux Petit Spay, si riche de ses femmes singulières »
Avec Françoise Hainaut et Pascal Heyden

Le Petit-Spay, voici un domaine ancien qui, bien qu’en ruines, reste bavard des aventures de ces femmes qui contribuèrent à sa singulière notoriété ! Entre Histoire et petites histoires, avant sa reconversion prochaine, tendons l’oreille. Ce site abandonné depuis 75 ans mais toujours fréquenté, nous livre une dernière fois ses secrets bientôt à jamais engloutis.

Info et rés. indispensable : 0471 22 68 83 | PAF : libre

Le 10.09 à 20h
Espace culturel de Trois-Ponts
Exploration/Spectacle « Vertige des Vestiges.
Au départ de l’Urbex, explorons notre passion pour les ruines ! »
Anne Back (Abaque) et Danielle Heinskyl (photos), Benoît Camberlain (musique), Cie Dancyng Floor (danse),  Pascal Van Der Plassche (philosophe).

Les images de ruines peuplent la culture contemporaine depuis une vingtaine d'années. Les lieux à l’abandon, dépris par l'Homme suscite l’engouement. Non sans danger, par la photographie, la vidéo, ils sont explorés pour soi et pour les autres. Le Petit Spay fait partie de ces sites insolites qui allient rapport attractif au Patrimoine et exploration urbaine (urbex), ou plutôt, rurale (rurbex) ! Au travers d'une formule hybride mêlant photographies, musique et danse, approchons la démarche d’Anne Back et Danielle Heinskyl, deux femmes passionnées par la pratique de l’Urbex et la poésie de ces espaces. A travers le temps et les civilisations, explorons et questionnons, ensuite, notre rapport singulier aux ruines !

Info : 080 29 24 60 |billetterie www.ccstp.be I Réservations souhaitées
PAF : 8 €

Les communes de Gouvy, Vielsalm, Lierneux, Trois-Ponts, Stoumont, Stavelot s’associent à nouveau pour donner à connaître et apprécier l’histoire et le Patrimoine de nos localités au travers d’un programme commun. Retrouvez la brochure complète sur le site  www.ccstp.be ou sur demande.
5 circuits guidés.

Ma. 14.09 à 20.00
Café Philo : À quel moment faut-il s'inquiéter pour sa liberté ?
Ô Mal Aimé à Stavelot

Certains surfent, et singulièrement depuis l’apparition de la pandémie, sur l’idée que nous pouvons répondre à cette question en un coup de cuillère à pot. Il suffirait d’y pêcher, dans ce récipient fort miraculeux, quelques petites phrases assassines, l’un ou l’autre slogan rabâché à tort et à travers, l’écume de diatribes stériles, la trame de complots éventés, voire tel ou tel aphorisme d’un brillant penseur de la sphère médiatique.  
Or, la liberté parce qu’elle nous est chère à tou.te.s, ne se laisse pas emprisonner par des dogmes, doctrines et systèmes de pensée univoques. Les réponses plurielles à la question ne pourront donc être que complexes et nuancées, quitte à bousculer nos certitudes. C’est pourquoi la modeste richesse d’un café philo, comme la liberté elle-même, n’a pas de prix…alors même que l’accès y est gratuit.
Info et rés : www.ccstp.be 080/88.05.20
PAF : libre, prix des consommations par les participants

Je. 16.09 à 20.00
Concert Jean-Christophe Renault « Ears have no Eyelids »
Réfectoire des Moines - Abbaye de Stavelot  

Piano Solo & invités : Malabika Brahma (voix) et Véronique Gillet (guitare)

Ce concert solo est le fruit d'un demi-siècle de dialogue et de lutte avec le Roi...des instruments. Depuis son vinyle « Touche à touche » en 1984, cette conversation en solitaire constitue son terrain de prédilection... Conscient qu'il lui faudrait plusieurs vies pour connaître les 88 touches de son clavier, il choisirait, dit-il, en cas d'une éventuelle réincarnation encore et toujours le piano comme fidèle compagnon de route. Pour ce récital à Stavelot, outre les compositions de son dernier disque « Ears have no eyelids » (Les oreilles n'ont pas de paupières) il aura le plaisir (après de longs mois de silence confinés) de proposer des nouvelles compositions inédites et de jouer aux côtés de deux invitées sublimes, la chanteuse indienne Malabika Brahma et la guitariste compositrice Véronique Gillet. Entre jazz, classique et musique ambiante, entre mélodie et harmonie, entre orient et occident, le piano de Jean-Christophe Renault égrène une musique épurée et lyrique qui flotte, s’emballe, valse en apesanteur et déroule comme de limpides souvenirs de voyage.
Jean-Christophe Renault est un pianiste et compositeur hors-piste. Il a fréquenté le jazz (un premier disque en 1981 avec les saxophonistes Jacques Pelzer et Steve Houben), la composition (études au Conservatoire de Liège avec Frederic Rewsky), l'improvisation (cours à Paris avec Alan Silva à l'IACP), les poètes Anglo-Saxons (nombreuses oeuvres sur des textes de W.B. Yeats et Emily Dickinson), la solitude (6 albums de Piano Solo) et les musiques du monde: Lena Willemark (Voix-Suède), Ivan Stefanov (Gadulka-Bulgarie), Didier Laloy (Accordéon-Belgique) Satiena Soulama (Balafon-Burkina-Faso) Johanna-Adèle Jüssi (Violon-Estonie)... Info et rés : www.ccstp.be ou 080/88 05 20
PAF : 15 € - 13 €
Sa. 18.09 de 10.00 à 12.00
Atelier/Formation « Une lampe qui cartonne »
Par Jessica Maquet
Espace culturel de Trois-Ponts

Si vous aimez créer votre propre déco d’intérieur, et qu’en plus vous aimez l’idée que ce soit avec du matériel de récupération, alors cet atelier est pour vous. En effet, lors de ce moment créatif vous pourrez fabriquer un abat-jour ou un grand photophore pour vos lampes ou guirlandes leds, avec du carton. Cet atelier est ouvert aux adultes ainsi qu’aux enfants à partir de 10 ans, qui savent manipuler un cutter et un pistolet à colle.
Info et inscriptions indispensables : www.ccstp.be ou 080 29 24 60
PAF : 10 €

Ma. 21.09 à 20.00
Conférence « Que deviennent nos familles après le désastre covidien ? »
Réfectoire des Moines, Abbaye de Stavelot
Par Jean Van Hemelrijck, Psychothérapeute et formateur en thérapie familiale, ULB

Une question lancinante se pointe à l'horizon : Retrouverons-nous notre vie d'avant ? Est-elle perdue ? Allons-nous devoir en inventer une autre ? Toutes ces questions mobilisent nos forces d'innovation, convoquent notre créativité.
L'histoire nous a appris que, saisir ces instants d'effondrements, peut donner à notre société un nouvel élan, pour donner à nos familles l'occasion de rebondir et de s'inventer un avenir nouveau. 
Info et rés : 080 88 05 20 – www.ccstp.be | PAF : 6 € - Prévente : 5 €

Il était une fois la FORET ET NOUS…d’hier à demain !

La forêt d’Ardenne habite notre imaginaire et participe à notre identité. Elle constitue une richesse économique, sociale, environnementale et culturelle pour les habitants de cette région, de ce pays et de ses voisins. Nous sommes pourtant à la charnière d’une ère nouvelle. Comme ce fut le cas par le passé, cette forêt, comme d’autres, va changer !
En souffrance suite aux épisodes de sécheresse à répétition, à la prolifération de pathogènes et d’insectes ravageurs, à la pression humaine (tourisme, habitat, exploitation, …), nos paysages vacillent, les écosystèmes se modifient, l’approvisionnement en matière (pourtant durable et disponible) questionne, les finances communales liées à cette ressource inquiètent les élus, …

L’heure des choix a sonné. Les orientations à prendre nous concernent désormais tous. Quelle(s) forêt(s) voulons-nous demain ?

Face à cette problématique majeure, bien conscients de la nécessité de s’unir et de diversifier les approches pour conduire ce vaste chantier, élus, entrepreneurs, acteurs de la forêt mais aussi de la culture des communes de Stoumont, Malmedy, Stavelot et Trois-Ponts se sont regroupés récemment en un collectif de travail. Soutenu financièrement dans leurs démarches par la Fondation Be Planet et Ecofirst, ce collectif « Forêt » souhaite entamer localement la réflexion et poser progressivement des actions salvatrices concrètes.  
Toujours soucieux de questionner le devenir de nos espaces ruraux, le Centre culturel s’est voulu partenaire de la première heure de cette initiative engageante et engagée. Sa mission sera notamment d’ouvrir, localement, dès cet été, un espace-temps de réflexion, de rencontres et de sensibilisation autour de cet espace d’enjeux sociétaux majeurs qu’est la forêt. Une opportunité, d'élaborer ensemble un avenir durable à ce joyau vert, de réinventer notre relation à ce patrimoine exceptionnel ! Soyez prévoyant et rejoignez-nous dans cette réflexion.

Programme :

RANDO-SPECTACLES
« Toute l’Ardenne en Légendes »
Par la Cie Mime d’Argile

Par l’heureuse alliance de la marche et du spectacle itinérant en forêt, cette joyeuse compagnie invite le public à emprunter les méandres de la mémoire et à (re)lire nos paysages en y délogeant les rêves, les peurs, la vie de jadis tout en interrogeant ce patrimoine.

Dimanche 11 juillet à 13h | Au départ de Logbiermé, Trois-Ponts | Le repaire du nuton-musicien I 3km I 4h I 5 à 85 ans.
Dimanche 8 août à 13h I Au départ d’Aisomont, Trois-Ponts | L’épopée médiévale I 8 km I 5h30 I 8 à 88 ans I

Info et rés. indispensable : RSI 080 68 40 45 ou CCSTP : 0471 22 68 83 | Jauge : 35 pers. | PAF : 12 € adulte et 8 € (-14 ans)
D’autres promenades sont organisées à Gouvy et Lierneux. Découvrez le programme complet sur www.ccstp.be ou mimedargile.org
Une organisation du Centre culturel et du RSI de Trois-Ponts en collaboration avec les services culturels des communes de Gouvy et Lierneux et la Maison du tourisme Haute Ardenne.

COLLOQUE « Vues sur les campagnes »
Quelle(s) forêt(s) pour demain ?
Histoire, situation, enjeux, exemples inspirants et perspectives pour notre forêt
Ve. 03.09 de 8h30 à 17h30
Espace culturel de Trois-Ponts

En ce début de 21ème siècle, notre forêt est soumise à des attentes et des menaces nombreuses et d’origine diverses.
Vous êtes propriétaires forestiers, acteurs de la filière bois, décideurs politiques, agents et gestionnaires, défenseurs de la nature, scientifiques, usagers ou simples admirateurs de la forêt, nous vous invitons à ce moment de rencontre autour d’une seule urgence, le devenir de notre forêt ! Durant une journée riche d’informations scientifiques, d’approches et de points de vue variés, nous prendrons le temps de remonter le fil du temps, de comprendre, de questionner, de s’inspirer, d’échanger, de débattre et, pour enfin, imaginer, ensemble, la forêt qui s’élèvera chez nous à l’aube du 22ème siècle.

Info et rés. indispensable : 080 29 24 60 | Programme complet et billetterie en ligne via www.ccstp.be I Clôture des inscriptions le 1er septembre.
PAF : 20 € repas compris I Gratuit moins de 18 ans I 10 € sans repas.
En partenariat avec le collectif Forêt, la Fondation Rurale de Wallonie. Avec le soutien de la fondation Be Planet.

EXPO « Regards d’artiste »
Forêts d’artistes.
La forêt d’Ardenne, une palette de perceptions et de représentations.
Du 23.08 au 12.09
Espace culturel de Trois-Ponts

André Bosmans, Joseph Bontemps, Joseph Bonvoisin, Jerémy Delsaux, Philippe Derchain, Finette Dupont, Elisée Fabry, Lucie Fabry, Richard Heintz, Lucien Maringer, José Wolff.
Dominique Collignon, Guy Collot, Milo Dardenne, Dominique Deblanc, Simon Delneuville, Christianne Delvenne, Gérard Denis, Jean-Benoît Dominicy, Dominique Goblet, Gérard Gribaumont, Pascal Jaminet, Bernard Milants, Jean-Pierre Ransonnet, Willoos.
Anne Back, Edmond Dauchot, Christian Deblanc, Martin Dellicour, Michèle Maquet, Daniels Michiels, Philippe Moës, Jean-Pierre Ruelle, André Soupar.

Que l’on y vive, l’utilise, la contemple, l’imagine, la craigne, la préserve, la sacralise… la forêt fut et est l’objet de passions, de perceptions, d’aspirations, de projections, d’observations les plus diverses. Certains la rêvent privée ou commune, utilitaire ou sanctuaire, d’autres encore bienveillante ou inquiétante, merveilleuse ou désenchantée… Promenons-nous dans les bois, et laissons une trentaine d’artistes d’hier à aujourd’hui dialoguer et croiser leurs perceptions et représentations de cette forêt d’Ardenne et de Gaume. Leurs héritages culturels influencent immanquablement nos relations à cette forêt !  

Petit coup d’œil également du côté de la réalisation et du jeu vidéo !

Vernissage/conférence le 28.08 à 19h30. Verre de l’amitié à 17h | Info : 080 29 24 60 | Accès tous les jours de 10h à 17h I PAF expo : libre.
Visites guidées sur réservations indispensables : 0471 22 68 83 par E. Grégoire (historien de l’Art) les dimanches 29.08 à 10h30 (tt public) et 05.09 à 10h30 (spécial famille dès 9 ans). Durée 90’ I Max 15 p. I PAF : 8 €- Gratuit – 18 ans.
En partenariat avec Emmanuel Grégoire, le RSI Trois-Ponts et le collectif Forêt.

CONFERENCE/VERNISSAGE « L’Art pour Tous »
Quand des artistes sortent du bois !
L’arbre et la forêt dans l’Art contemporain.
Sa. 28.08
Espace culturel de Trois-Ponts
Par Emmanuel Grégoire, historien de l’Art

Source d’inspiration pour nombre d’artistes, l’arbre et la forêt font leur grand retour sur le devant de la scène artistique. Aujourd’hui, la multiplication des formes de support visuel fait davantage encore crépiter les points de vue. Et si nous prenions un temps en compagnie d’E. Grégoire (historien de l’Art) pour rencontrer quelques-unes de ces figures marquantes dont le travail témoigne d’un profond attachement à la richesse esthétique, symbolique, biologique, sensorielle des arbres et de la forêt et à leur devenir ?  

Vernissage à 17h et conférence à 19h30.
Info et rés : www.ccstp.be – 080 29 24 60.
PAF :  8 € | Gratuit - de 18 ans.
En partenariat avec le Collectif Forêt

ATELIER « Les mardis de la philo »
Penser la Nature et Nous
Espace culturel de Trois-Ponts

Par Pascal Van Der Plassche, philosophe.

Info et rés. indispensables : 080 29 24 60 ou www.ccstp.be | PAF : 25€/3 séances | Gratuit - de 18 ans I Places limitées.  
Ouvert à tous ceux qui peuvent entendre, respecter et, dans le meilleur des cas, améliorer les idées des autres participants.
En collaboration avec la Bibliothèque de Trois-Ponts.

APPEL À LA PARTICPATION
La Forêt, c’est…

Tu as entre 6 et 12 ans ? Et si tu profitais de ces vacances d’été pour prendre tes marqueurs, pinceaux ou crayons de couleurs et nous raconter par un dessin ce que la forêt représente pour toi ? Ton dessin trouvera une place dans l’exposition « Forêts d’artistes ».  
Tu as entre 12 et 112 ans ? Prends ta plume et toi aussi parle-nous de ta forêt.

Info : 0471 22 68 83 I Dépôt pour le 15/08 au plus tard à l’Espace culturel de Trois-Ponts.

STAGE « Peinture botanique »
L’Art Botanique
Du 22 au 25.08 de 10h à 16h30
Espace culturel de Trois-Ponts

Les artistes ont depuis longtemps cherché à retranscrire la beauté de la Nature à travers leurs œuvres. C’est l’articulation entre intérêt scientifique et minutie de la représentation artistique qui a fait émerger ce qu’on appelle l’art botanique que pratique Dominique Deblanc. Cette artiste-peintre revalorise la grande tradition de l’illustration botanique française. Pour ce faire, lors de ce stage de 5 jours, elle accueille et accompagne débutants ou confirmés mais toujours amoureux de la perfection des choses la nature.

5 séances obligatoires. Info :  Dominique Deblanc 0494 47 42 84 - dominiquedeblanc@gmail.com  I  Réservations obligatoires avant le 15/08  www.dominiquedeblanc.be
Ve. 01.10 à 20.00
Théâtre « Pueblo »
Réfectoire des Moines, Abbaye de Stavelot  
De Ascanio Celestini | Avec David Murgia et Philippe Orivel (Musique)

Comment récolte-t-on et raconte-t-on les histoires ? Comment dépeint-on l’essence d’un personnage ?
Après Discours à la nation et Laïka, Ascanio Celestini et David Murgia poursuivent leur collaboration pour creuser le sillon d’un nouveau récit théâtral autour de cette grande tribu des invisibles. Fidèle au goût de l’auteur romain pour la narration et l’oralité, Pueblo conte les légendes urbaines de ses personnages flamboyants, parfois récurrents d’un spectacle à l’autre.
C’est l’histoire d’une clocharde qui ne fait pas la manche et d’un gitan de huit ans qui fume, l’histoire d’une tenancière de bar qui gagne sa vie avec les machines à sous, d’un manutentionnaire africain et d’une poignée d’autres personnes dont on ne connaît pas le nom. C’est l’histoire des cent mille africains morts au fond de la mer. Ceci est l’histoire d’une jeune dame caissière au supermarché et de toutes les personnes qu’elle rencontre. Ceci est l’histoire d’un jour de pluie.

Production – Kukaracha ASBL - Avec le soutien de Wirikuta ASBL. Durée : 90 minutes.
Info et réservation en ligne via www.ccstp.be ou 080 88 05 20
PAF :15 €- Prévente 12 € - Art 27

Un réalisateur verviétois au Ciné Versailles.

Le vendredi 23 juillet, le Ciné Versailles propose la projection du film « Sur les voix des Amériques, une aventure au cœur de l’humanité » en présence du réalisateur verviétois Julien Defourny. Une projection suivie d’une rencontre/conférence. Passionné de nature et du monde, Julien s’envole, en 2015, en direction de l’Amérique du Sud, pour une aventure qui allait bouleverser sa vie. Préoccupé par les enjeux environnementaux, il filme les conséquences du changement climatique à travers son voyage. Au fil des kilomètres, les rencontres remettent en question ses croyances sur le monde. Son aventure prend alors un nouveau souffle : il se laisse guider par les voix des Amériques. Quatre années plus tard, après avoir effectué 46 500 kilomètres sur l’ensemble du continent américain, il désire retransmettre ces voix, celles de la terre et de ses êtres vivants. Une organisation du Cinéma Versailles à Stavelot. Projection du film à 19h. Prix d’entrée : 8 € à payer sur place. Site Internet : www.explore-togethearth.com

« Ayant traversé l’intégralité de l’Amérique du sud, je réalise que toutes ces rencontres ont
semé en moi une graine d’espoir ».

Les résidences d’artistes

Du 6 au 16 juillet, nous accueillons en résidence la création collective « Vivre entre les Lignes » à l’Espace culturel de Trois-Ponts. Un spectacle qui allie poésie, chant, piano et danse, né de la rencontre entre la comédienne Charlotte Allen, le danseur Souleymane Sanogo et le pianiste Joseph Gabriel. Ensemble, en croisant leurs chemins de vie très différents, ils explorent et parlent de l’existence aux marges de la société et questionnent ce qu’est la norme. Ils questionnent ce que c’est d’être au monde, aujourd’hui, le rapport à soi, ce qui habite nos pensées et nos corps. Les textes et mouvements nous parlent aussi de douceur, de caresses, de toucher, d’amour, de liberté, de LIBERATION et de ce qui se murmure seulement la nuit.
Du 18 au 31 août, nous accueillerons Catherine Wilkin, auteure et interprète et Jean Michel Van der Rest, dramaturge et metteur en scène, pour leur création « Pepi » (titre provisoire) à l’Espace culturel de Trois-Ponts. « Pepi » est un projet porté par Catherine Wilkin sur son enfance dans divers villages de la région de Stavelot, avec un père mythomane, à la fois fantasque et fantastique, mutique et bavard, escroc et victime. L’écriture est une mise en fiction d’épisodes vécus, de rêves endormis et de rêves éveillés.  Elle en tire un récit morcelé, éclaté, sur la construction de l’identité dans un contexte pesant et ambivalent, où la sécurité n’est jamais garantie, où les idéaux sont écrasés entre tradition et modernité, embourbés dans l’entrelacs des passions et des convenances.
« Depuis toute petite, on m'a toujours dit que quand on est perdu, le mieux à faire est de rester où on est, ne pas bouger et d'attendre qu'on vienne vous chercher. C'est faux. J'ai attendu attendu, attendu. Personne n'est jamais venu...Puis Pepi est arrivée. Et l'univers s'est remis en mouvement... » Catherine

Informations complémentaires :
Chargée de communication : 080 88 05 20 - Stéphanie Dehez
Directrice : 080 88 5 20 – Françoise Servais

  • « Turista » par le Pot au feu Théâtre Spectacle visuel & clownesque 13h & 15h30
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
  • Centre culturel Stavelot Trois-Ponts
25 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.