Djote, djote, djote. Étymologie

Distribution de "crass djote", Houffalize, Ste-Catherine, 26.11.2016 Miss catherinette, Houffalize, avec un chou vert, une djote, comme coiffe. Kohl. Ce mot, en allemand, c'est autant le chou que le nom de l'ancien chancelier Tarte al djote. Nivelles chou vert

À Houffalize, tout le monde adopte djote. Qu’on dit.
D’il crâss' djotte (du chou gras), selon une confrérie qui y ajoute un « vit ».
D’où peut venir ce nom ?
On n’en parle guère ailleurs en Wallonie que dans la région de Nivelles.
En France, où le mot est exclu des dictionnaires courants, il est question de « jote » dans pas mal de régions, notamment dans l’ouest.
Le mot « jotta » ou "jutta", qui vient du gaulois, apparaît en bas latin au VIe siècle, et uniquement en « Gaule »; il signifie "bouillon".
En remontant plus haut, on voit « iot » en ancien breton: marmelade.
En France du Moyen-Âge à nos jours, dans les parlers régionaux, « jote, jotte, joute, joutte » désigne la bette, la poirée ou, mieux, la feuille verte de la bette, qu’on met dans la soupe.
Nous parlons de la France « géographique » au sens large, l'ancienne Gaule, en ce la Suisse cisalpine.
En Belgique, on parlera de djote au XIIIe siècle, dans la région de Liège.
Elle désignera alors les légumes mis en étuvée dans la soupe (on « mangeait » la soupe jadis, elle était très épaisse).
Puis plus particulièrement la soupe au chou.
Et la djote s'appliquera au chou vert, base de la "crâsse djote" à Houffalize, de la tarte al djote à Nivelles.
Notons que dans nos recherches, et y compris dans le Dictionnaire des parlers wallons du pays de Bastogne (Michel Francard), nous avons constaté que seule la confrérie de Houffalize écrit djotte avec deux « t ».

René Dislaire © Houffalize, le 7 novembre 2016

Annonce: La djote, spécialité culinaire de Houffalize et de Nivelles. Mais d’où vient ce nom si rustre et si curieux? De l'ostrogoth? Et que désigne-t-il?

Du même auteur :
Articles complémentaires sur la « djote »

* « Djote » : la crâss djote de Houffalize et autres recettes
* Expression avec « djote » en parler wallon de Houffalize
Recettes de cuisine
* Recette malgache : riz retourné
* Oreilles de béguines : conserver des pommes à l’ancienne en zakouskis
* Recette de la tropézienne, pâtisserie
* Recette des vôtes (crêpes ) à la bière

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Philippe Derwiche - La djote dans un ancien médicinaire namurois

Monsieur Philippe Delwiche a eu l'amabilité de nous faire l'honneur
du commentaire que nous reprenons ci-dessous.
Voici une une recette d'un médicinaire namurois du Xe siècle utilisant le
mot jotte :
Un médicinaire namurois du XVe siècle conseille cette recette pour «
lâcher le ventre » : « […] Item por faire bin aleir a chambre […]
R[ecipe] bettes, maves, violirs, boragez, rachinnez de glare ; si en faite
une jotte, se l’en fait mangiir, car che fait bin aleir a chambre  […]
» (HAUST, 1941, 202).