POÈME - IL EST FICHTREMENT TEMPS DE PARLER DES ARBRES

L'arbre porteur de nouveaux fruits?

Si De Gaule ou Chirac, créateurs d’apophtegmes,
L’eussent un jour prononcée, ou tout porteur de burnes
Tel le félin James Bond, en costume de flegme
L’expression à coup sûr eût occupé les Unes.

Tout est conchié, c’est abracadabrantesque
L’Europe ne fait plus sauter comme un cabri
Le monde est enfumé, où que ce soit, dantesque
Tout espoir de mieux vivre, fini comme Capri.

La Méditerranée, Cimetière marin -
Si tu portes un foulard, ta ceinture est suspecte -
La Chine en plein réveil, des Boxers se souvient -
Lumumba exhumé, dans tous les dialectes -

Quelle est donc la formule, évoquée en préface
Ce que le peuple appelle, sur tous les continents ?
D’aller cueillir enfin, pour conjurer l’impasse
Les fruits de nouveaux arbres, il est fichtrement temps

René Dislaire - Houffalize, mis en ligne le 05.09.2016

Du même auteur, entre autres (2016) :
Poèmes classiques, humour et terroir
Sonnet sur Houffalize. Vagabondage en incohérence
Houffalize - Sonnet pour la Toussaint (2016)
Grand-père et l'ultime tic tac
Le jardin de ma mère = années 50 = 16 quatrains en alexandrins – mars 2016
La coccinelle, le hérisson, et les pucerons - Petite fable
Kits anti-tiques (poème rustique d’humour)
Il est fichtrement temps de parler des arbres
La nonne à la noce de Canna : chansonnette
Le train à leurre : un tortillard dans les Alpes
Poème hommage à Maurice Carême (4 strophes de 7 vers de 5 pieds - juin 2016)

Divers: micro-poèmes...
Bruxelles est paf (le jour des attentats, 22 mars 2016)
In memoriam Toots Thielemans, poème hommage le jour de son décès, le 22.08.2016
Pronostics en poèmes : la finale France Portugal de l’Euro 2016 (humour)
La Maison bleue de San Francisco et le Festival de Wight - nostalgie
L’euro de foot : noms de dieux (micro-poèmes d’humour)
Brexit : micro-poèmes d’humeur, haikus d’humour 26.06.2016
Houffalze, ses artistes (micro-poèmes d’humour) 2016
pésie gay-friendly _La_tuerie d’Orlando
haïkus, poèmes sur la reprise cycliste de printemps