Houffalize - Trottoir casse-gueule

écrit par ReneDislaire
le 05/08/2017
Gros plan vers l'aval.

Effusion de sang. À qui la faute ?
Il y a transgression d’au moins une loi, à n’en pas douter.
Après le casse-pieds du Bois des Moines, voici le casse-gueule entre le Spar et la Promenade.
Sous la pression des habitants vient d'être installé un « radar dissuasif de limitation de vitesse » sur un trottoir. Bravo.
Mais nous disons bien « sur » un trottoir, le seul trottoir reliant le centre-ville aux rues du Bois des Moines et du Panorama, au quartier de Fin de Ville et à la Courteroye, au home Louis Palange, au cimetière...
Donc fréquenté par beaucoup de gens, y compris des personnes âgées.
Récemment, une jeune piétonne s’y est abîmé le nez, avec un abondant écoulement de sang. Bénin en l'occurrence, mais pas jojo par temps estival, légèrement vêtue.
Et nombreux sont ceux qui s’y sont cognés, choqués : les voyez-vous saisir une autorité qui est peu ou prou liée à la responsabilité ?
Pourquoi ?
Simplement parce que ce panneau a été installé à 1 mètre 40 du sol, soit la hauteur des épaules d’un adulte de taille moyenne de 1 mètre 75. Nos illustrations photographiques montrent qu’une jeune fille d’une quinzaine d’années peut facilement s’y casser le nez, a fortiori un adulte.
Comme à cet endroit les gens marchent souvent tête baissée là où le sol présente une surface légèrement irrégulière, comme il y fait peu éclairé aux heures d’obscurité, comme on n’y déneige jamais en hiver, comme ce trottoir est seul à donner accès à des quartiers où résident ou travaillent plus de 500 personnes, comme la teinte du panneau, direction amont, est grise, donc se confond (cela, à juste titre, pour des raisons d’intégration paysagère) dans l’environnement, comme ceci ... , comme cela …
Solution ?
Il ne faut pas être ingénieur des ponts et chaussées pour trouver une solution : soit un poteau de 50 cm plus haut, soit une implantation de 50 cm en recul, sur le socle en béton au-delà de la balustrade.
Admirons « l’acte citoyen » de quelqu’un qui avait accroché un gros ballon rouge au poteau ce vendredi; il a duré moins que ce que durent les roses.
Peut-être qu’en alertant la presse quotidienne à haut tirage qui citerait le nom d’un mandataire (qui rejettera les torts sur un autre?) en charge soit de la mobilité, soit de la sécurité, soit des infrastructures, soit du tourisme, soit du troisième âge, il pourrait y être remédié dans un bref délai.

René Dislaire © Houffalize, le samedi 5 août 2017,
en plein dans les festivités du carnaval du soleil : demain plusieurs milliers de personnes, souhaitons-le, seront exposées à ce danger public.
--------------------
Présentation : Pour raison de sécurité routière, on n’a pas hésité à rendre très dangereux un trottoir sur un tronçon non habité emprunté potentiellement (et idéalement) par plus de mille personnes par jour.
=======================
Du même auteur : liens vers une partie des articles sur Houffalize publiés en 2017
Cyclisme Lectures au 11.09.2017 : 1296 dont 464 pour un article
* Houffalize - Événements cyclistes : une crise sociétale - 2017
* Houffalize : La complainte du Bois des Moines – Sonnet - 2017
* Houffalize – Roc d’Ardenne – C’est le Dakar sans Balavoine - 2017
* Houffalize : Binckbank Tour : Infos ? Intox ? - 2017

Culture Lectures au 11.09.2017 : 912
* 1. Saint Sébastien, autel de Ste-Catherine à Houffalize : Jean Pécourt - 2017
* 2. Le St-Sébastien de Jean Pécourt : Houffalize rencontre l’homoérotisme. Jean Pécourt - 2017
* 3. Houffalize. Un culte gay-friendly? - 2017
Religion et linguistique « branchée » Lectures au 11.09.2017 : 186
* 15 août 2017 : Houffalize - l’Assomption à N.D. de Forêt. Yess - 2017
Le wallon de Houffalize Lectures au 11.09.2017 : 980
* Li grande èwe : L’Ourthe à Houffalize, expressions en wallon - 2017
* Houffalize, mots et expressions en wallon. La guerre, les vairons, chimagrawes, hannette…- 2017
* Dictons (fictifs) de printemps en wallon de Houffalize - 2017
« Le tank » Lectures au 11.09.2017 : 1152 dont 481 pour un article
* Houffalize, son char, son tank, son Panzer, son Panther - 2017
* Houffalize, le tank et Koursk - 2017
* Houffalize- Un tank vers sa toilette, des toilettes itou - 2017
La guerre 1939 – 1945 Lectures au 11.09.2017 : 380
* Paul Delsemme, le dernier ancien prisonnier de guerre houffalois, est mort (2017)
* Interview (2010) : Paul Delsemme, le plus jeune et denier prisonnier de guerre houffalois
Tourisme Lectures au 11.09.2017 : 543
* Houffalize : Vayamundo - Jeu d’anagrammes - 2017
* 08.2017 – Poème 20 vers - Manger local, c’est capital (sus à l’huile de foie de morue) - 2017
* « Libellules et renoncules « (sonnet) - 2017
Culture, histoire : les écoles communales Lectures au 11.09.2017 : 310
* Histoire des écoles communales de Houffalize - 2017
* Houffalize: Le coût environnemental de la construction des écoles communales (1870) - 2017
Mobilité Lectures au 11.09.2017 : 310
* Houffalize : un trottoir casse-gueule » - 2017
Carnaval du Soleil Lectures au 11.09.2017 : 584 dont 486 pour un article
* Houffalize – Carnaval du Soleil – Valou Manitou, reine carnaval – lipogramme - 2017
* Houffalize – Carnaval du Soleil – confettis canon (humour) - 2017

  • Gros plan vers l'aval.
  • Vue a partir vers l'amont.
  • Trottoir Bois des Moines (juillet 2017)
  • Une jeune fille de 15 ans, cote gris du panneau.
  • Une jeune fille de 15 ans, cote gris (dangereux) du panneau.
  • Un figurant: on remarque que son visage tomberait grave en plein dans le panneau par inadvertance.
  • La machine infernale vue d'aval.
  • Vue vers l'aval.
  • Vue vers l'aval...
  • Vue vers l'amont.
792 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire