Houffalize. Le wallon typique. Guerre et chimagrawes

Houffalize, hotel des Bruyeres, aujourd'hui Home Louis Palange. Houffalize, moulin Lemaire, aujourd'hui gite pour vacanciers

Voici quelques mots du wallon houffalois dont il serait peut-être bon de conserver sinon l’usage, le souvenir.
Nous ne dirons pas qu’ils n’ont pas d’équivalent en français, mais ils sont irremplaçables de par leur truculence, leur singularité.
* Tins d’guère. Pendant la guerre. C’est une expression que nous considérons typiquement houffaloise. Lapidaire. Un claquement de fouet. Plus concis tu meurs. Ce qui est énoncé brièvement s'estompe-t-il plus rapidement? Ou au contraire, sera-t-il davantage maintenu, réservé à des indigènes initiés ? Tins d’guère et non pas do tins d’il’guère, tins d’il (ou d’ol) guère. Ni durant l’guère.
On n'magneû nin si crâs tins d'guère
. On ne mangeait pas ausi gras pendant la guerre (de la nourriture aussi riche).
Ce "temps de la guerre" n'a rien à voir avec l'Offensive.
À noter l’analogie avec tins d’messe.
* Grèvî. Vairon. Petit poisson qui vivait en ban jadis dans l’Ourthe. Un gabarit de sardine. Les enfants les pêchaient à la bouteille suffisamment pour en faire une fricassée. Les pêcheurs les attachaient vivants à l’hameçon, comme appât.
* Chimagrawe. Grimaces (au sens propre, comme les simagrées d’un singe). Il a stou pûni ka il aveu fé des chimagrawes a maisse di scole. Il a été puni parce qu’il avait fait des grimaces au maître d’école. Ci bâcelle la n’arête nin d’fé des chimagrawes. Cette jeune fille-là n’arrête pas de faire des manières, des chichis.
* Tinkler. Bander, tendre quelque chose à fond. Tinkler on câbe avou l’tire djâle Tendre un câble avec le levier – dispositif à l’arrière des charettes. Intr. Être en érection : Il a sûr l’ouwè (li tchîpète) ki tinkèle o’s’culote. Il est sûrement en érection, il a sûrement l’oiseau – li tchîpète – qui… dans sa culotte). Distinkler, ritinkler. I’ gna l’soliète (li rifindrèce) k’est distinklée La scie est détendue. Fârè r’tinkler l’tchin.ne do vélo Il faudra retendre la chaîne du vélo.
***
* Nous rassemblons ici quatre mots en relation avec l’élevage, le petit élevage, et aux évolutions dérivées évidentes.
Nèrène, narine. Chwarci, écorcher. Oûrsè, peau (hapax ?). Hanète, nuque (viendrait du germanique).

Δ Po fé choûter les bièsses, i fâ leû z i taper su les nèrènes (pour faire obéir les bêtes...).
Figuré : One fî qu’il ârè ramassé ç’côp la su’l’nèrène, i n’frè pu tant di s’malin (pour un adversaire politique, par exemple).
Δ C’èst on spécialisse po chwarci les lapins è les lîves (pour enlever la peau aux lapins et aux lièvres).
I s’a fé chwarci 10.000 francs a l’riboulète (il s’est fait avoir, arnaquer…)
Δ I fâ attraper les lapins po l’oûrsè do dos, nin po les orèyes (il faut prendre les lapins par la peau du dos, pas par les oreilles).
Nous ne connaissons pas d’autre occurrence de oursè qu'avec do dos (sinon la constellation).
Attins ki djt’apice po l’oûrsè do dos (attends que je t’attrape par la peau du dos ! sous-entendu pour te donner une correction).
Δ Il a toué l’lapin avou on côp d’baston sul’hanète (le h est aspiré), podrî li hanète. Dji ('m) va lî twat li hanète (je vais lui tordre le cou, l'humilier).

Ces mots font partie de notre patrimoine. Comme les myosotis, ne les oublions pas.

René Dislaire © Houffalize, le 16 juillet 2017

Présentation: Quelques mots du patois propre à Houffalize, avec commentaires et exemples dans leurs acceptions typiques. La guerre, la rivière, le petit élevage, et les filles qui font des chichis…

Du même auteur : Le wallon (dialecte), région de Houffalize
Au 16.07.2017
* Dire bonjour et au revoir en wallon
* Expressions en wallon de Houffalize
* Du mariage en wallon (Houffalize)
* Le tutoiement et le « je t’aime » en wallon
* Sainte-Catherine en wallon (Houffalize)
* Parler football autrefois
* Douze mots wallons sur le jardin potager
* « Djote », étymologie
* Expression avec « djote » en parler wallon de Houffalize
* [Les mots allemands rescapés de la guerre en Ardenne]
* [Mots et expressions, souvenirs de la période espagnole en Belgique]
* 2016 Clignète : Le dialecte wallon s’impose en informatique
* Li grande èwe : L’Ourthe à Houffalize, expressions en wallon - 2017
* Houffalize, mots et expressions en wallon. La guerre, les vairons, chimagrawes, hannette…- 2017
* Dictons de printemps en wallon de Houffalize - 2017