Les pattes d’eph

Joe Dassin. Vise-moi la quequette ! Pattes d'eph, Michel Polnareff Pattes d'eph. Collection priv. Avec col "pelle a tarte" Pattes d'eph. Avec cols "pelle a tarte". Pattes d'eph

Les pattes d’eph

Alain Souchon chantait, Alain Souchon chantait.
Chanson bidon - Fascination - pinces à vélo.
Adieu Mike Brand, Mao, et Luis Mariano.
Avec l’amoroso Dalida cartonnait.

Faut vivre avec son temps, je portais des pat’ d’eph
Devenu baba cool, avant j’étais hippie :
Sixties puis seventies, ainsi va la vie.
Y a que des kopecks que j’avais pas bézef.

Petit de taille je portais mêm’ des talonnettes.
Ces pantalons étaient pratiques et de bon goût
Puisque tout en blousant ils serraient aux genoux
Pour pas qu’les courants d’air atteignent ma quéquette

Mais c’était pas prévu qu’entre en scène Satan
Fermez la parenthèse car le pétrole flambe.
Les pattes d’éléphant vont fuir à toutes jambes.
Alors désenchant’ment, alors désenchant’ment,

René Dislaire © Houffalize, le 18 décembre 2017

Présentation. Poème. Les pattes d’eph, d’éléphant. La parenthèse enchantée des années seventies. Seize alexandrins péniblement hachés. Avec l’une ou l’autre syncope. Un brin souchonnien…

Du même auteur :

Poèmes nov. Déc. 2017
* Les pattes d’eph (seventies) déc. 2017)
* Le géomètre, le cardeur et l’horloger
* Mondial 2018 La Belgique dans le chapeau du Panama

L'idiot du langage...(Série: petites strophes humoristiques avec jeux de mots) 2017
L'idiot du langage: balance ton porc... nov. 2017
L'idiot du langage: de Blaise Pascal à Franck Ribéry... nov. 2017
L'idiot du langage La St-Nicolas d'Annie Cordy nov. 2017
L'idiot du langage : Horoscope - Le scorpion et la grenouille nov. 2017

- Hommages -
* Jean d'Ormesson, tourbillon d'émotions. Jour de son décès 05.12.2017
* Johnny Halliday. Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? Jour de son décès 06.12.2017
* In memoriam Toots Thielemans
* Hommage à Papa Wemba, pape de la sape - avril 2016 -

Liens vers quelques-uns de mes plus beaux poèmes (classiques)
* 2017 Lipogramme : Bangui la coquète (Centrafrique)
* Houffalize – L’Ourthe argentée
* 2017 Sonnet - retourne dans ton bled, c'est Noël
* 2017 Li Bènie Hesse (hêtre béni) – La peste et le choléra
* 2017 La ballade du hêtre béni de Bonnerue
* 2017 Houffalize – Le rocher Kerger
* 2017 Houffalize – La complainte du Bois des Moines
* 2017 Complainte de la veuve d’un kamikaze
* 2016 Mon père et sa musique [+1970 (Harmonie de Houffalize)]
* 2016 Sonnet sur Houffalize. Vagabondage en incohérence
* 2016 Houffalize - Sonnet pour la Toussaint (2016)
* 2016 Grand-père et l'ultime tic tac
* 2016 Le jardin de ma mère = années 50 = 16 quatrains en alexandrins – mars 2016
* 2016 Le train à leurre : un tortillard dans les Alpes
* 2016 >Poème hommage à Maurice Carême (4 strophes de 7 vers de 5 pieds)