Mots latins encore en usage

Virgile Ciceron

Si l’on n’apprend plus guère le latin, il est prisé dans des mots dernière génération, latins ou à la consonance latine. Semble-t-il que ça fait sérieux, ça rassure. Fortis, Ethias (grec ici), Lupulus, Belfius, exit…*

Divers
Nec plus ultra : il n’y a rien "au-delà", rien de mieux, the best one . Ce restaurant est le nec plus ultra. Un confort nec plus ultra.
Ad vitam : pour la vie (entière) . S’emploie surtout à propos de la prise d’un médicament "ad vitam" (à prendre jusqu’à la fin de sa vie).
Etc. Et cætera :et les autres choses. Expression connue. On n’écrit pas « etc… », ce qui serait un pléonasme.
Sine die : sans (préciser) le jour. Se dit surtout au tribunal, à propos d’une affaire remise sine die. Peut se dire d’un match, d’un concert…
Hic et nunc : ici et maintenant. J’exige que vous preniez une décision hic et nunc.
Carpe diem : cueille le jour. Devise des épicuriens : profite du moment présent, offre-toi du bon temps.
Vade retro (Satanas) : va-t’en arrière (Satan) . Mots adressés par Jésus à Satan, qui le tentait dans le désert. S’emploie souvent par dérision.
Citius, Altius, Fortius : plus vite, plus haut, plus fort. Devise des jeux olympiques. Incantation de managers, de coaches…
Homo homini lupus : l’homme est un loup pour l’homme. Explication superflue.
Stella : étoile. Voir Stella Artois. Prénom féminin. Vient de Stella maris, ou Maris Stella, Étoile de la mer, à propos de la Vierge Marie.
De cujus : (celui) dont on parle. Sorte d’euphémisme utilisé chez le notaire pour parler de la personne décédée (auteur d’un testament). Dans la vie courante, et par plaisanterie, même pour un vivant… Par plaisanterie, ne nous voilons pas la place, parce que dans cette expression on entend « couille ».
Vade-mecum : viens avec moi : petit livre spécialité qu'on est censé emporter toujours avec soi dans certaines circonstances: vade-mecum du contribuable, vade-mecum du débutant en politique, du jardinier amateur, etc.

Expressions attribuées à Jules César
Alea jacta est : le sort en est jeté. Phrase que César a (aurait) prononcée au moment de franchir le Rubicond, une petite rivière frontière de l’espace romain. Cette transgression était formellement interdite, il prenait ainsi une décision politiquement irrémissible. On parle d’un aléa, ou d’aléas, à propos d’impondérables, de facteurs du au hasard ou à la chance (notez que ce mot est francisé : donc accent sur le « é » et « s » au pluriel.
Veni vidi vici :: je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. Parole de César (attribuée à César), après une conquête et une victoire rapide. Se dit de la réussite d’un homme politique, d’un CEO, à qui est dévolue une difficulté apparemment inextricable, et qui en vient à bout très rapidement.
Tu quoque fili mi! :Toi aussi mon fils ! Mots adressés par César à son fils (adoptif) Brutus, quand il a vu qu’il était du nombre de ceux qui l’assassinaient. Peut être mis dans la bouche d’un homme politique, ou d’un n’importe qui qui s’aperçoit qu’un de ses fidèles l’assassine, au figuré bien sûr.

En relation avec la religion catholique (font l’objet d’un autre article)
Pro deo : pour Dieu . C’est-à-dire gratuitement. Expression utilisée dans le langage des avocats : obtenir un avocat pro Deo, plaider pro Deo (il s’agit d’un service d’assistance prévu par l’État, pour les gens aux revenus modestes. Un avocat pro Deo est en général moins zélé que s’il est payé autrement…). Par dérision, dans la vie courante : si tu te figures qu’il va te faire ça pro deo (ou même : gratis pro deo, ce qui est un pléonasme)
Urbi et orbi : à la ville et au monde . C’est l’adresse du pape à la chrétienté lorsqu’il donne sa bénédiction urbi et orbi,à certaines grandes fêtes, du balcon de la place St-pierre. Urbs, urbi : la ville en latin, mot que les Romains de tout l’empire utilisaient pour désigner Rome. Comme on dirait « La » ville, pour Paris. Pour orbi, pensez à orbe.
*Fin du premier paragraphe : Velsatis (Renault), balatum, omnibus, abribus, escalator, perfecto, boules Quiès, Viagra,Magnum…

René Dislaire © Houffalize, mis en ligne le 19 septembre 2016

Du même auteur: informatique, langue et linguistique :
NB le chiffre qui suit le titre égale le nombre de « visiteurs » (lecteurs) depuis la mise en ligne au 23.10.2016.
Informatique : langage, jargon, communication - Total des visites, y compris « Langues » : 33448
* Smiley pour gauchers, smiley pour droitiers (émoticône « clignète ») 82
* Tu me likes, je te kiffe - Mots et expressions des ados - 2016 92
* Expressions XXIème siècle, branchées mode, jeune et numérique. Pour les boloss et les geeks 99
* Le jargon anglais des sms 12245
* Portable, gsm, sms: un langage, un sociolecte 2008
* Les émoticônes: smiley, sms, facebook, forums... 10249
* Les sms, du français phonétique 2020
* smiley, clignète : le wallon en informatique (2016) 90
Langues
* Les mots allemands rescapés de la guerre en Ardenne 210
* Mots et expressions, souvenirs de la période espagnole en Belgique 245
* Petit glossaire brusseller d’une adresse au Manneken-pis après les attentas du 22 mars 2016 312
* Carmina Burana: le chant latin de Bart De Wever pour Houffalize 1228
* De Wever: anachorète ou cénobite? numquam minus solus quam cum solus" 1836
* Un scoop: la prière du matin, en latin, de Bart De Wever 2637
* Mots latins encore en usage (2016) 85
Le wallon (dialecte)
NB le chiffre qui suit le titre égale le nombre de « visiteurs » (lecteurs) depuis la mise en ligne au 23.10.2016 – Total : 15360
Dire bonjour et au revoir en wallon 6525
Expressions en wallon de Houffalize 1845
Du mariage en wallon (Houffalize) 1826
Le tutoiement et le « je t’aime » en wallon 3018
Sainte-Catherine en wallon (Houffalize) 1522
Parler football autrefois 275
Douze mots wallons sur le jardin potager 262